Salvation Mountain, un projet entre art, folie et foi religieuse (Slab City, CA)

Classé dans : Californie | 1

 

By Mummy B.

 

Et me voici de retour pour la suite de nos aventures en Californie du Sud en janvier 2016. Je vous avais laissés après notre visite du Joshua Tree National Park où nous avions notamment découvert le piquant Cholla Cactus Garden, mais la journée était alors loin d’être terminée.

En effet, nous avons continué notre route et sommes arrivés en fin d’après-midi au bord de la Salton Sea, le plus grand lac de la Californie. Avec ses 975 km2, sa superficie est presque deux fois supérieure au Lac Tahoe, de plus la Salton Sea (comme son nom l’indique) est un lac salé.

La lumière douce du soleil bientôt prêt à se coucher donnait des couleurs pastels à ce lieu perdu au milieu du désert du Colorado.

Salton Sea, CA

Salton Sea, CA

 

Si l’endroit à l’allure d’aquarelle était bien agréable, nous nous sommes un peu éloignés des rives du lac pour arriver dans un lieu encore plus atypique… la Salvation Mountain!

Salvation Mountain

 

Difficile de trouver les mots justes pour décrire le résultat du projet artistique et religieux de Leonard Knight débuté au milieu des années 80. Cet homme fit de cette colline multicolore l’oeuvre de sa vie en s’y consacrant totalement pendant près de 30 ans. Ce travail d’envergure ne laissa pas indifférent. Parmi ses détracteurs, l’armée essaya notamment de le déloger et d’évacuer aussi toute la petite ville clandestine de Slab City située à proximité de la Salvation Mountain sur un ancien camp de Marines et peuplée de marginaux y vivant gratuitement. Des pétitions rassemblant des milliers de signatures sauvèrent Leonard Knight et ses voisins de Slab City de l’expulsion.

Salvation Mountain

Salvation Mountain

Mimi, Daddy B et Lenny

 

Il fallu attendre le début du 21ème siècle pour que la Salvation Mountain soit officiellement considérée comme un patrimoine culturel national à préserver et qu’on reconnaisse le caractère à la fois artistique et visionnaire du lieu. Quelques années plus tard, malheureusement, Leonard Knight fut interné pour démence et il décéda en 2014.

Salvation Mountain

Salvation Mountain

Mimi

Salvation Mountain

Salvation Mountain

 

Cette colline artificielle a des allures d’aire de jeux avec ses couleurs vives, ses escaliers, ses recoins à explorer. Cela donne envie de s’y perdre un peu, de prendre le temps de se poser pour contempler certains détails et même se projeter dans la vie incroyable de Leonard Knight. Ainsi, même si ce n’est pas très grand, il vaut mieux prévoir une à deux heures de visite (en fonction de sa sensibilité pour ce genre d’oeuvre) pour être sur de pouvoir en faire le tour tranquillement.

Salvation Mountain

Salvation Mountain

Salvation Mountain

 

Si on ne peut nier l’aspect artistique de la Salvation Mountain, les messages peints sur les différentes parois de la colline sont clairs sur les motivations de l’artiste qui a dévoué une grande partie de sa vie à créer un monument à la gloire de Dieu. C’est d’ailleurs sans doute porté par sa foi que Leonard Knight a réussi à mener pendant tant d’années une vie aussi précaire, logeant sur place dans un ancien camion de pompier réaménagé, sans électricité ou gaz.

Salvation Mountain

Salvation Mountain

Salvation Mountain

Salvation Mountain

Salvation Mountain

 

Si Mimi, du haut de ses 3 ans et demi, n’avait pas vraiment saisi la signification des phrases en anglais inscrites sur les murs, elle a par contre reconnu tout de suite le chemin doré du film Le Magicien D’Oz qu’elle aimait déjà beaucoup. Même sans être équipée des escarpins rouges de l’héroine du film, Mimi s’est tout de suite prise pour Dorothy et a suivi la route pavée de briques jaunes… jusqu’au sommet de la colline!

 

 

 

Salvation Mountain

Mimi

Salvation Mountain

Salvation Mountain

 

Si on retrouve une référence au Magicien d’Oz à la Salvation Mountain, l’endroit a lui-même été utilisé comme lieu de tournage pour le film Into The Wild. Leonard Knight y joue d’ailleurs son propre rôle, guidant le personnage principal au coeur de son oeuvre et lui parlant de Dieu et d’amour.

 

 

 

Alors que la nuit gagnait de plus en plus de terrain, nous avons quitté la Salvation Mountain, revu une dernière fois le joli rivage de la Salton Sea avant de faire route vers notre dernière destination de la journée, San Diego.

Salvation Mountain

Salton Sea

 

Découverte du National Museum of American History (Washington, DC)
[Vlog voyage – Road trip USA #12] La B. Family du Tennessee à la Pennsylvanie

Une Réponse

  1. ivan et françoise

    Un petit coucou de nous.
    On continue à vous suivre,on aime beaucoup lire toutes vos aventures même si on ne laisse pas de commentaires à chaque fois.
    On vous fait pleins de bisous.
    À bientôt

Laisser un commentaire