Découverte du National Museum of American History (Washington, DC)

 

By Mummy B.

 

 

Comme je l’avais écrit dans mon précédent article, nous avons fait le choix de l’instruction en famille pour Meryl cette année. Si elle apprend beaucoup de choses à la maison, la liberté d’emploi du temps qu’offre cette option nous permet d’organiser de chouettes sorties et de découvrir de nombreux endroits différents. DC est d’ailleurs une super ville pour ça puisqu’un très grand nombre de ses musées sont gratuits.

Pour commencer cette nouvelle semaine, nous nous sommes donc de nouveau rendus dans la capitale. Pas très loin du Mall, nous avons trouvé un petit parc pour pique-niquer.

Mimi

Lenny et Mimi

 

Puis nous avons repris notre chemin, mais avons été obligés de bien vite nous arrêter quand une voiture de police a bloqué le passage piéton que nous voulions traverser. De l’autre côté, un deuxième policier avait fait de même et ensemble ils ont commencé à faire la circulation, bloquant l’accès à l’une des routes. Après quelques minutes d’incompréhension, la raison de cette intervention a été plus claire comme le montre cette vidéo :

 

 

Nous avons ensuite pu rejoindre le National Museum of American History. Mimi, qui est toujours très enthousiaste quand on lui propose une visite de musée, était très impatiente de rentrer dedans.

Mimi

Mimi

 

Dès l’entrée, Mimi a été ravie de trouver une reproduction de la Statue de La Liberté en Legos. Elle est entrée dans sa phase « Legos » il y a quelques mois et adore construire les univers de ses princesses préférées. C’est aussi une grande fan de Miss Liberty, elle a eu l’occasion de voir ce monument à de nombreuses reprises lors de nos trois séjours à New York City en juillet 2016 et février 2017 (nous y avons d’ailleurs visité Ellis Island et Liberty Island et sommes aussi montés sur le piédestal de la statue).

NMAH

 

Après avoir observé sous toutes les coutures la dame de fer (enfin plutôt en plastique cette fois), nous sommes rentrés dans Wegmans Wonderplace, un espace réservé aux 0-6 ans. On y retrouve des éléments qui sont abordés dans d’autres expositions du musée et cela constitue donc une introduction ludique avant de choisir parmi les nombreux thèmes proposés par le musée dont une grande partie peut intéresser les enfants.

A peine arrivé, Lenny a jeté son dévolu sur le volant du remorqueur. Quel plaisir pour lui de s’imaginer conduire ce bateau! Il a quand même fallu lui rappeler qu’il devait partager avec les autres enfants présents, mais je pense que dans sa tête, le capitaine du navire, c’était bien lui!

NMAH

NMAH

 

Il y a également un modèle réduit de la cuisine de Julia Child, une célèbre chef cuisinier et animatrice télé (un peu l’homologue américaine de notre Maïté française). Mimi y a mijoté de délicieux petits plats avant de faire la vaisselle.

Mimi

Mimi

 

On retrouve aussi de nombreuses autres activités : un marché de fruits et légumes, des blocs de construction, des tableaux à observer, une structure où les enfants pouvaient grimper,… des activités pour tous les goûts sur des thèmes variés.

NMAH

Lenny

NMAH

 

Les enfants se sont vraiment bien amusés et Bébé Harry a pu sortir de l’écharpe de portage puisqu’il y avait un coin pour les tout-petits avec notamment des coussins d’allaitement à disposition.

Mimi et Harry

 

A 16h, l’espace ferme. Il nous restait donc encore 1h30 pour explorer d’autres endroits du musée. J’avais un peu regardé sur internet la veille et l’exposition « America on the move » me semblait bien adaptée pour mes deux curieux (le troisième a opté pour une grande sieste blotti dans l’écharpe). Mon intuition était bonne, nous avons tous beaucoup aimé cette exposition.

On ne peut rater l’entrée mise en valeur par une énorme locomotive qui a énormément plu à Lenny.

NMAH

 

L’exposition s’articulait autour des différents moyens de locomotion (bateau, train, voiture…), leur évolution et leur rôle dans l’histoire des Etats-Unis. Transport et vie des passagers à bord, esclavage, commerce aux USA et à l’international, transformation des villes avec l’arrivée de l’automobile,… Cela m’a permis d’aborder beaucoup de sujets avec Mimi, qui enchainait les questions sur ce qui était exposé.

NMAH

NMAH

NMAH

NMAH

 

NMAH

 

Parmi les pièces exposées, il y en avait certaines qui étaient vraiment impressionnantes. Nous avons pu nous approcher d’anciennes locomotives, entrer dans une voiture du métro de Chicago dans les années 50 ou encore comparer la taille entre voiture, van et camion.

NMAH

Mimi et Lenny

NMAH

NMAH

 

D’autres éléments s’articulaient autour de scènes de vie. L’une d’elle était tellement convaincante que Lenny a attrapé la main d’un des mannequins pour attendre le train.

NMAH

NMAH

NMAH

Mimi et Lenny

 

Il y avait aussi des écrans tactiles qui proposaient des compléments interactifs (comme, par exemple, des pistes audio de chants marins traditionnels dans la partie sur la navigation).

NMAH

 

C’était vraiment une exposition très riche qui peut plaire aussi bien aux adultes qu’aux enfants plus ou moins grands.

 

A 17h30, les gardiens du musée nous ont indiqué qu’il était temps de partir. Nous avons vraiment beaucoup aimé découvrir le National Museum of American History et reviendrons certainement pour d’autres expositions. D’autant plus que c’est un endroit vraiment bien pensé pour les familles. En effet, en plus des expositions accessibles aux enfants, des espaces spécifiquement conçus pour eux, le musée offre également à chaque étage des Family Restrooms (grande pièce avec banc, toilettes, table à langer où l’on peut rentrer facilement avec une poussette, et même sans doute une poussette double), ce qui est bien appréciable quand on se promène comme moi seule avec 3 enfants de moins de 6 ans.

Avant de rejoindre Daddy B. qui devait encore travailler, nous avons pris le temps de goûter au bord de la fontaine devant le musée, puis de remonter tout le Mall jusqu’au Capitol. Une belle promenade qui a finit de fatiguer Lenny et Mimi.

Mimi

Lenny

 

Quand nous avons retrouvé Daddy B., il était déjà 19h. Heureusement, ce jour là il était parti travailler avec la voiture et non le métro donc nous avons pu tranquillement rentrer en longeant la Potomac River qui offre de jolies vues sur les monuments du Mall et sur la Georgetown University. Et à la maison, ce n’est pas celui qui s’est le plus fatigué dans la journée qui a continué à dormir! De l’écharpe de portage au cosy… pour retourner directement sur maman! Il est tranquille, le petit Harry!

Potomac River

NMAH

 

Nous avons encore de nombreux musées et lieux emblématiques de DC à découvrir… alors à bientôt dans un prochain article!

Notre non-rentrée au National Building Museum (Washington, DC)
Salvation Mountain, un projet entre art, folie et foi religieuse (Slab City, CA)

2 Réponses

  1. Énorme ce musée ! Dingue que ce soit gratuit !
    C’est clair que c’est un endroit parfait pour apprendre tout plein de choses 🙂

    • Eva B

      Oui c’est vrai que c’est un super musée (comme la plupart des Smithsonian Museums en fait qui sont gratuits à DC). Et encore là on n’en a vu qu’une toute petite partie! A peine la moitié du 1er étage, alors que le musée est sur 3 étages!! 😀

Laisser un commentaire