Une plage pour les familles… et pour les chiens au Maryland (Matapeake Dog Beach, MD)

 

By Mummy B.

 

Quand nous avons annoncé que nous partions de Californie pour Washington D.C., la réaction fut quasi-unanime : « Oh la la! Mais vous n’avez pas peur d’avoir froid? »

Ironiquement, c’est déjà la question qui était tant revenue un an et demi auparavant quand nous parlions de quitter Singapour pour San Francisco.

Cette réaction nous a toujours fait un peu sourire. Comme si il n’y avait qu’un endroit sur Terre où le climat était idéal et que le reste des habitants de cette planète se pelait sous des températures polaires… Comme si l’été perpétuel était la seule météo valable et que des saisons plus marquées ne comportaient aucun attrait… En Asie comme aux US, l’expat’ serait-il un peu frileux?

 

Alors, pour le moment, une chose est sûre… nous avons chaud! Très chaud même!

Nous retrouvons cette chaleur un peu lourde et moite du climat tropical singapourien. Dit comme ça, on pourrait croire que cela ne nous convient pas du tout… et il est vrai que cela va de pair avec tout un tas d’inconvénients que nous avions aussi dans la Cité-Etat : des insectes en tout genre qui envahissent la maison, des orages qui tonnent juste au dessus de nos têtes, la sensation d’être trempé de transpiration à peine le nez dehors,…

Mais cela nous permet aussi de retrouver des avantages que nous avions presque oublié en Californie, comme la sensation si agréable en soirée d’une douce chaleur enveloppante. Ici on ne sort pas son hoodie à tout bout de champs : quand il fait beau et chaud, cela tient même une fois le soleil couché!

 

Et c’est donc tout heureux de ce bel été auquel succédera un automne plus froid, puis un hiver sans doute carrément glacial (mais pas moins intéressant), que nous avons décidé au début du mois d’aller à la plage. Et comme nous avions beaucoup aimé le faire en Californie, cette fois encore nous avons cherché une plage autorisée aux chiens pour emmener Doggy B. avec nous.

C’est donc à Matapeake Dog Beach que nous avons passé l’après-midi.

Pour ceux qui voudraient y aller avec leur compagnon à poils (votre chien, pas votre conjoint nudiste…), il suffit de longer le grillage qui marque l’entrée du Clubhouse et d’emprunter le petit chemin de terre qui entre dans la forêt. Après environ cinq minutes de marche, vous arriverez sur une petite plage avec vue sur le Bay Bridge (et oui encore un! sauf que cette fois il ne s’agit pas de la Baie de San Francisco, mais de la Cheasapeake Bay).

Nous n’étions vraiment pas nombreux à profiter de cette jolie plage, ce qui était vraiment très agréable.

Arrivée à Matapeake Beach

une plage pas surpeuplée

 

Nous nous sommes installés pour pique-niquer. Comme il n’y avait pas de coin à l’ombre, nous avons fabriqué un petit auvent pour Lenny avec un drap housse de lit bébé et une grosse branche qui traînait… ça a fait l’affaire, même si on serait pas contre un vrai parasol pour la prochaine fois!

Notre parasol de fortune

 

Le gros avantage de cette plage pour notre famille, c’est que nous avons pu venir tous les cinq. Doggy B. s’est donc autant amusée que nous. Elle a passé son temps à jouer avec les quelques autres chiens sur la plage, se rouler dans le sable et courir après les bâtons qu’on lui lançait… quelle vie de chien!

Plage pour chiens au Maryland

doggy b en pleine action

doggy b a matapeake beach

 

Pour Lenny, c’était sa première rencontre avec le sable et forcément comme beaucoup de bébés, il a d’abord eu envie de… le goûter! Une fois qu’il a senti que ça craquait un peu sous ses deux petites quenottes, il a plutôt opté pour des gâteaux et du pain, plus sympa pour les papilles!

bébé lenny à la plage

lenny et sa casquette à la plage

lenny b et doggy b

 

Quand il a eut fini son festin, notre petit bonhomme a ensuite découvert le plaisir des jeux de sable. Et à en voir son sourire radieux, on peut dire qu’il a vraiment apprécié! Quel bonheur de le voir profiter ainsi!

s'amuser à la plage

bébé fashion... même à la plage

 

Pour Mimi, le sable est une grande passion. Alors cette sortie plage l’a vraiment enchantée. Elle était toute contente de pouvoir construire des châteaux, de remplir les douves d’eau de mer récupérée dans son arrosoir. Mais vous n’aurez pas un sourire sur la photo… la sculpture de sable, c’est du sérieux!

Mimi, architecte des bacs à sable

 

Enfin du sérieux… pas trop longtemps quand même! Mimi a fini par abandonner ses jouets au profit d’une partie de football avec son papa. Depuis que nous lui avons installé un but et un ballon dans le jardin, elle apprend à taper, à dribbler… future championne de beach soccer!

Mimi footballeuse

 

Épuisés par cette partie au soleil, le père et la fille se sont ensuite étalés dans le sable pour reprendre des forces et leur souffle!

mimi et daddy b

 

Pour se rafraîchir, nous avons pu profiter d’une eau à une température très agréable. Il n’était pas du tout difficile de rentrer dedans… nous avons donc regretté de ne pas avoir pris nos maillots, trop habitués à se geler dans le Pacifique! Ce n’est que partie remise! Par contre, il fallait passer quelques mètres au milieu d’algues très vertes avant d’atteindre une eau moins encombrée. Mais le niveau de l’eau étant assez faible sur de nombreux mètres, cela n’était pas gênant et nous avions largement pied même après ce petit jardin de mer.

les algues à matapeake beach

mummy b et lenny b

daddy b et lenny b

mummy b et lenny b

daddy b et lenny b

 

Après avoir fait trempette, un peu de sport pour Lenny! Lui qui veut toujours être debout travaille son équilibre sur des rondins de bois.

daddy b et lenny b

complicite pere fils

lenny equilibriste

 

Pendant ce temps, Mimi en a profité pour sortir ses bulles. Une autre façon de buller sur la plage!

buller sur la plage

 

La journée file et la lumière commence à baisser. Le soleil va bientôt se coucher.

En partant de Californie, on nous a aussi beaucoup dit « C’est dommage… sur la Côte Est vous ne verrez plus de jolis couchers de soleil! » Et pourtant… on peut tricher et en profiter quand même. Matapeake Beach est située sur le versant est de la Cheasapeake Bay et fait donc face à l’ouest. Alors finalement… coucher de soleil il y a eut!

coucher de soleil sur la plage

soleil couchant

 

Et c’est bien installée dans les bras de son papa que Mimi a pu en profiter, pendant que son frère faisait une petite sieste.

lenny dort

 

mimi et daddy b

sunset at matapeake

 

C’était vraiment une très belle journée. Le soir nous avons roulé jusqu’à Annapolis, la capitale du Maryland pour dîner au restaurant. On y retournera surement car cette jolie ville nous a plu de nuit et nous aimerions beaucoup la découvrir en journée.

 

[Vlog voyage - Road trip USA #5] De l'Arizona au Nouveau-Mexique
[Vlog voyage – Road trip USA #6] Albuquerque, Nouveau Mexique (Breaking Bad Tour)

3 Réponses

  1. ivan et françoise

    voilà une plage où l’on ne se marche pas dessus!!!
    et en plus, pour les chiens top! Doggy B s’en donne à cœur joie.
    des images et des commentaires qui montrent que vous avez l’air d’être bien là-bas et oui chaque saison a son charme
    et c’est plutôt bien de le souligner.
    bisous bisous

  2. Whaou c’est juste magnifique!! Comme quoi même à l’autre bout des US il peut faire beau et chaud hihi. Superbe photos. Qu’est ce qu’il grandis vite ton loulou. Il faut de plus en plus petit garçon c’est dingue . Je n’arrête pas de te le dire mais j’ai envie de te le redire vous formez vraiment une belle famille. Vous respirez le bonheur . Aussi bien vous deux que les enfants! Je vous souhaite pleins de bonne chose dans votre nouvelle vie bisous

  3. Vous êtes beaux :). Et ça me fait marrer aussi, ce « vous n’avez pas peur d’avoir froid? ». Avant de partir pour le Canada, on me le demandait aussi. Genre je pars dans le Grand Nord avec ma tuque et ma chemise à carreaux. Avant de déménager pour Prague, pareil. Comme si j’allais en Sibérie…

Laisser un commentaire à ivan et françoise

Cliquez ici pour annuler la réponse.