La photo du mois de juillet : Reflet

 

By Mummy B.

 

 

Ce mois-ci pour la Photo du Mois, Testinaute nous a proposé son thème : Reflet.

 

Et comme pour la Photo du Mois de Novembre dernier qui arrivait deux jours après les terribles attentats de Paris, il est difficile de trouver la bonne image. Alors que « Mémoire » était si à-propos il y a huit mois, cette fois encore « Reflet » semble à la fois très adapté à la situation et assez délicat à traiter.

Cette tragique soirée de 14 juillet à Nice n’a cessé de se refléter à l’infini sur nos écrans de télévision, d’ordinateurs, de tablettes, de téléphones. Un reflet brouillon, parfois déroutant, souvent choquant. D’abord délivré dans la précipitation par des chaines de télévision débordées et avides de sensationnel, puis relayé sans filtres sur les réseaux sociaux auxquels tant d’enfants, de plus en plus jeunes, ont accès. La confrontation brutale avec les atrocités qui se sont déroulées s’est alors faite bien souvent sans qu’ils puissent bénéficier de la présence rassurante et bienveillante d’un adulte, sans l’esprit critique et le recul nécessaire pour intégrer et interpréter les faits exposés.

Les esprits ont été saturés par des images intolérables, sensées nous apporter des éléments de réponse pour comprendre le drame. Mais déformés par le prisme des médias dans leur course à l’audience, nous n’avons pu qu’être les spectateurs impuissants d’un déballage au voyeurisme et à l’indécence écœurants, où le manque de pudeur et de retenue ont pris le pas sur une information juste et mesurée. Loin de la France et de ses chaines de télé avides d’audimat (et pas plus attirés par celles des Etats-Unis) nous avons été en partie épargnés en nous limitant à internet. Nous avons choisi de ne pas cliquer sur les vidéos à disposition, de ne pas faire défiler les diaporamas des photographies prises quelques instants après l’attentat. Malgré cela, il est trop difficile de surfer sur le web en slalomant entre les images choc sans se cogner parfois à une violence incroyable livrant inutilement l’horreur et la terreur qui frappent trop souvent notre monde, sans décryptage, sans possibilité d’apaisement.

Si la démarche des médias de masse a aujourd’hui été condamnée à l’unisson et que cet étalage aberrant a fait l’objet d’excuses par ses auteurs, les images arrivées brutes sur les écrans de tant de foyers français, ont heurté la sensibilité des plus jeunes qui n’avaient pas les clés pour les appréhender et elles ne pourront être oubliées facilement.

 

Alors aujourd’hui, avec cette photo, je voulais exprimer le naufrage journalistique que m’a inspiré le traitement médiatique du nouveau drame qu’à connu notre pays. N’oublions pas l’impact traumatisant que peut causer la vue de certaines images pour les plus jeunes. Rappelons nous qu’il est primordial de les accompagner dans le décryptage de l’actualité et de les guider dans la jungle qu’est internet de nos jours.

 

Epave de bateau à Point Reyes - Californie

 

On peut voir cette épave de bateau à Point Reyes en Californie. Cette photo prise fin décembre, quelques mois avant notre départ de la Baie de San Francisco pour Washington DC me rappelle un beau lendemain de Noël avec nos amis belges de Walnut Creek, CA. Je vous avais déjà montré un premier aspect de ce National Seashore avec notre randonnée aux Alamere Falls, ces chutes d’eau qui tombent directement sur la plage. Mais il faut absolument que j’écrive un article sur les nombreux autres trésors que renferment Point Reyes.

 

Et les autres participants, vers quelle réflexion les aura mené ce thème?

 

AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Claire’s Blog, Cocazzz, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, E, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l’Air, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mireille, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & ‘Lo, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sense Away, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Wolverine, Woocares, Xoliv’, écri’turbulente

Mes amours... ils étaient comme vous
[Vlog voyage – Road trip USA #7] Sur la Route 66 jusqu'au Texas

9 Réponses

  1. Très jolis reflets.

  2. J’ai considéré ce billet en deux temps. D’abord le reflet de l’actualité, que les rapporteurs officiels ou non, par écran interposés nous jettent à la figure et ça ne date pas d’hier. J’ai encore le souvenir des corps calcinés soudés à leurs fauteuils du camping de Los Alfaques En juillet 1978. Des images de cauchemar. Ensuite j’ai regardé la photo et je te remercie, car sa beauté immobile lave un peu toutes ces horreurs.

  3. j’aime ce reflet qui nous apporte un calme dont nous avons besoin.

  4. Très bel article, malheureusement si vrai ! Il est difficile de vivre sans les médias mais on a l’impression qu’ils n’ont plus de limite…

  5. Bravo pour ton choix d’image et ton texte si juste.

  6. Ta photo est superbe ! Le reflet parfait du bateau, les couleurs et ce ciel bleu magnifique… juste waouh 🙂

  7. Très bon choix, la photo est superbe

  8. belle réflexion..

  9. C’est malheureusement une pratique qui me désole aussi (et qui me rend bien content de ne pas avoir la télé et de vivre à l’étranger. J’ai réussi à y échapper au vidéos et aux images…): inonder d’images et faire dans le sensationalisme, s’excuser ensuite. La décence, on peut se la mettre où j’pense… 🙁

Laisser un commentaire à lavandine1

Cliquez ici pour annuler la réponse.