Music to your ears #2

Classé dans : Musique | 2

 

By Daddy B.

 

Pour ceux qui auraient loupé le premier numéro (ici), « Music to your ears » c’est la playlist du moment de Daddy B., avec des morceaux principalement made in USA.

Bien évidemment, cette liste reflète mes goûts musicaux et ne se veut donc pas représentative de tous les styles, mais j’espère qu’elle vous fera découvrir des chansons ou artistes qui ne sont pas encore arrivés jusqu’à vos oreilles. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ou à partager certaines de vos trouvailles musicales dans les commentaires.

 

inside-expat-music-to-your-ears-2

 

Nathaniel Rateliff & The Night Sweats – S.O.B.

Album : Nathaniel Rateliff & The Night Sweats (paru le 20 Août 2015)

Et on commence avec un OVNI musical venu tout droit de Denver, Colorado. Ce groupe de joyeux drilles nous offre une chanson à l’univers rétro U.S très marqué, avec une thématique fédératrice: l’alcool (ou plutôt le manque d’alcool), une musique mêlant soul et rock’n’roll, et un clip tout droit sorti d’un film hollywoodien. La vidéo est d’ailleurs un hommage à la scène de fin du film « The Blues Brothers ». Pour info, le titre « S.O.B » correspond aux initiales de Son Of a Bitch (je vous laisse le soin de traduire par vous-même). Enjoy!

 

 

Alabama Shakes – Don’t Wanna Fight

Album : Sound & Color (paru le 21 Avril 2015)

Comme son nom l’indique, ce quatuor est originaire de l’Alabama, un état du Sud des Etats-Unis. Leur style musical est un mélange de blues, country et rock’n’roll, qui trouve son origine dans l’histoire tourmentée de cette région du pays, entre guerre de sécession et ségrégation raciale. L’année 2016 est l’année de la consécration pour eux puisque leur deuxième album « Sound & Color » vient de leur rapporter 3 Grammy Awards (les Victoires de la Musique américaines). La voix de la chanteuse n’y est sans doute pas pour rien, mais je vous laisse apprécier par vous-même.

 

 

Tennis – Timothy

Album : Ritual In Repeat (paru le 9 Septembre 2014)

Mon coup de coeur de ces derniers mois, Tennis est un groupe originaire de Denver, Colorado, qui mériterait beaucoup plus de succès. Ils nous (re)plongent dans l’univers pop des années 80, avec un côté assez psychédélique accentué par le style vocal (et le brushing, lui aussi très années 80) de la chanteuse (Madonna, sors de ce corps!). Même si le fond rythmique est toujours assez simple, le groupe n’hésite pas à prendre des risques dans la construction de leurs morceaux ce qui donne un résultat très éclectique. Si vous aimez le morceau qui va suivre, je vous conseille d’écouter leurs autres titres (notamment « Cured of Youth » et « Mean Streets »), vous ne serez pas déçus!

 

 

The Struts – Kiss This

Album : Have You Heard… (paru le 20 Août 2015)

Si je vous dis « groupe de rock des années 70 », vous pensez immédiatement à des jeunes aux cheveux longs et gras, se déambulant en pantalon slim, leur virilité de côté, entourés de groupies surexcitées et prenant des substances non identifiées. Sexe, drogues et rock’n’roll quoi! Mais ça c’était avant. Car en 2016, les derniers venus de la scène rock anglaise « The Struts » ne sont pas… heu… en fait, si, ce sont les mêmes! Luke Spiller, le leader du groupe, pourrait être le fils caché de Mick Jagger, élevé par tonton Freddie Mercury, et leur répertoire est directement influencé par les Rolling Stones, Led Zeppelin, Aerosmith… Bref, si ils ne réinventent pas le rock, ils pourraient bien le remettre au goût du jour. Et ça, c’est bien!

 

 

Phantogram – Fall In Love

Album : Voices (paru le 18 Février 2014)

Avec des inspirations allant de Serge Gainsbourg au hip-hop en passant par les Beatles et Flaming Lips, le duo new-yorkais Phantogram ne peut qu’évoluer dans un registre assez inclassable, que je qualifierai d’electro-pop-rock, rien que ça… En tout cas le résultat est très plaisant et leur deuxième album « Voices » paru en 2014 mérite une écoute approfondie. Preuve de la diversité de leur musique, ils ont joué sur scène avec des groupes aussi variés que M83, Muse et Alt-J.

 

 

Woods – Can’t See At All

Album : City Sun Eater in the River of Light (paru le 8 Avril 2016)

Avec neuf albums depuis 2006, on peut dire que les new-yorkais de Woods ne lésinent pas sur la quantité. Et la qualité est aussi très souvent au rendez-vous. Ils ont su faire évoluer leur style folk-rock pour y intégrer, comme sur leur dernier album, des sonorités venant du reggae, du jazz ou du funk. Grand bien leur en a pris, mais je vous laisse en juger par vous-même!

 

 

Niki & The Dove – So Much It Hurts

Album : Everybody’s Heart Is Broken Now (paru le 8 Avril 2016)

Encore une plongée dans les années 80 avec Niki & The Dove, un duo électro suédois. Ils ne viennent pas du pays de l’oncle Sam mais leur musique, elle, est clairement influencée par des artistes américains : on peut citer Fleetwood Mac (la chanteuse a d’ailleurs de faux airs de Stevie Nicks) ou Prince. Bref, c’est frais et cela rappelle à notre bon souvenir les grands artistes pop suédois (Abba, Ace of Base, Neneh Cherry, et j’en passe…).

 

 

Lucinda Williams – The Ghosts Of Highway 20

Album : The Ghosts Of Highway 20 (paru le 5 Février 2016)

Lucinda Williams démarre sa carrière musicale en 1978. 12 albums et 3 Grammy Awards plus tard, elle est une figure incontournable de la scène country américaine. Le terme « country » est même un peu réducteur tant sa musique emprunte au rock, au blues et au folk. Son dernier album nous transporte sur la route aux Etats-Unis, comme une métaphore du temps qui passe et de notre lien avec le passé. Forcément, cela ne m’a pas laissé indifférent. Alors imaginez vous sur une longue route droite au milieu de nulle part et laissez vous porter par ce morceau enivrant. Non, ne me remerciez pas, vraiment…

 

 

Postmodern Jukebox

Certains d’entre vous connaissent déjà sûrement, mais c’est tellement bon que je ne pouvais pas ne pas parler de Postmodern Jukebox. Créé en 2011 par le pianiste et compositeur Scott Bradlee, cet ensemble de chanteurs et musiciens virtuoses nous offre régulièrement sur Youtube des reprises de tubes pop mondialement connus en les réarrangeant dans un style rétro toujours surprenant. Par exemple, « Creep » de Radiohead dans le style cabaret des années 20 ou encore « Style » de Taylor Swift qui aurait eu une place dans la comédie musicale « Grease ». Et en plus, le groupe fait des concerts dans le monde entier, y compris en France et dans toute l’Europe.

Vous l’aurez compris, du pur bonheur à chaque vidéo. Voilà deux d’entre elles qui figurent parmi mes préférées.

 

My Heart Will Go On (Celine Dion Cover)

 

Bad Romance (Lady Gaga Cover)

 

 

Vous pouvez retrouver la playlist « Music to your ears », avec tous les morceaux présentés dans cet article et dans les numéros précédents (+ des titres bonus), sur Spotify (ici).

À très vite pour un nouveau numéro de « Music to your ears »!

[Vlog voyage - Road trip USA #1] De la Californie au Nevada
[Vlog voyage - Road trip USA #2] Las Vegas

2 Réponses

  1. Ah ça m’avait manqué! Je kiffe, merci pour les partages :). Tiens, tu pourrais faire des playlists sur spotify de tout ça, non? Juste une idée, comme ça…

    • Merci pour ton message, content que ces articles te plaisent! Merci aussi pour l’idée (très bonne) de la playlist Spotify! Le lien est en fin d’article 🙂

Laisser un commentaire