La magie d’un lever de soleil au Griffith Observatory (Los Angeles, CA)

Classé dans : Californie, Vie de famille | 18

 

By Mummy B.

 

 

L.A. … nous y étions déjà allés plusieurs fois. Lors de notre voyage de noces en août 2011, puis en décembre 2014 où j’avais découvert El Pueblo et Union Station. Nous avions profité de ce second passage pour retourner à Venice Beach et au Santa Monica Pier. L.A., c’est la ville que nous avons quitté il y a presque cinq ans avec l’envie, encore sourde mais qui se fera vite entendre, de retourner sur le sol américain, plus durablement cette fois. Nous savions que ce roadtrip de janvier nous y emmènerait. Une dernière fois avant longtemps sans doute, alors nous voulions en faire un moment spécial. Nous avons donc décidé de découvrir des endroits que nous ne connaissions pas de Los Angeles et avons débuté la journée très tôt.

 

Après une courte nuit au Motel 6 de Newbury Park, nous partons à 5h du matin pour arriver avant le lever du soleil au Griffith Observatory de Los Angeles à environ une heure de route de là. Si Lenny se réveille à peine quand on l’installe encore en pyjama dans son siège auto, Meryl passera tout le trajet les yeux bien ouverts, trop intriguée et excitée par cette nouvelle expérience. Pour une fois, les habituels lenteurs du trafic à Los Angeles ne sont pas de mises. A cette heure, les routes sont plutôt désertes! Nous arrivons alors que les premières lueurs du jour percent à peine. En hauteur, le ciel est encore d’un bleu foncé et profond, alors que la ligne d’horizon commence déjà à s’embraser. Le spectacle commence et nous allons en profiter un bon moment.

Skyline Los Angeles - sunrise

 

Imposant, élégant, le bâtiment blanc du Griffith Observatory a vraiment de l’allure dans la pénombre. Son architecture inspirée à la fois de l’Art-Déco et du style égyptien, est surprenante et de toute beauté.

L'observatoire au petit matin

Griffith Observatory Entrance

 

Bien emmitouflé dans le cosy, Lenny continue sa nuit, protégé du vent frais qui souffle sur les hauteurs des Hollywood Hills. Nous nous dirigeons sur le côté droit de l’Observatoire pour atteindre les jolis points du vue sur la skyline. Du centre-ville de Los Angeles jusqu’à la Baie de Santa Monica, le panorama s’étend à perte de vue. C’est à la fois impressionnant et superbe. Nous avons le souffle coupé et ne pouvons qu’être émerveillés par ce paysage mi-montagneux mi-urbain qui nous fait face.  La ville semble encore toute endormie en ce samedi matin, mais la fourmilière devient minute après minute de plus en plus active. Assister ainsi au réveil d’une ville, à l’agitation qui s’amorce dans une des plus grandes agglomérations du monde, une métropole gigantesque qui s’étend sur presque 1300 kilomètres carré, c’est assez extraordinaire.

LA skyline from Griffith Observatory

L.A., une fourmilière géante

montagne et ville

 

Les couchers de soleil en Californie, comme ailleurs dans le monde, nous en avons déjà partagé de nombreux avec vous et nous ne nous en lassons pas. Mais le lever de soleil a ce côté précieux des évènements plus rares, le goût particulier d’une chose que l’on a mérité. Il faut être parmi les premiers levés pour y assister. Nous ne devons pas être plus d’une dizaine ce matin là à en profiter au Griffith Observatory. A l’échelle de L.A., on pourrait nous comparer à un groupuscule de rebelles ayant choisi de défier l’autorité du soleil. Des renégats de la nuit, la mafia du réveil,… A moins que nous ne soyons en fait les chanceux élus d’une élite, les membres triés sur le volet et privilégiés d’un comité secret : le cercle de l’aurore, le clan des éclairés … quelque chose comme ça… Nous nous croisons silencieusement, presque religieusement. Un signe de tête, un sourire… comme une approbation mutuelle, la reconnaissance immédiate que nous sommes les témoins d’un moment unique et exclusif.

C’est assez dingue un lever de soleil. C’est puissant. Cet évènement inévitable et quotidien, et qui pourrait dès lors sembler insignifiant, possède a contrario la force de nous faire nous sentir un peu spéciaux, assez fiers, presque exceptionnels pendant les quelques instants qu’il dure. Quelques dizaines de minutes pendant lesquelles on essaye de se faire discret pour ne pas perturber la quiétude de cet entre-deux où le monde nocturne cède la place à celui diurne.

La skyline au lever du soleil

Skyline LA - sunrise

Ciel de feu

Hollywood sign

 

Le lever de soleil est certainement pour moi encore plus magique que le coucher car c’est un renouveau, une renaissance. C’est aussi un instant rassurant où les ténèbres font place à la lumière, où l’obscurité et le froid de la nuit perdent leur combat contre la brillance et la chaleur d’un jour nouveau. Le lever du soleil est rempli de promesses pour la journée qui débute à peine, il donne cette impression que tout est possible, que toutes les batailles peuvent être remportées. Il donne envie de saisir chaque seconde qui va suivre et de la savourer en prenant son temps. « Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » dit-on… certes, cela n’est pas pour nous au quotidien, mais une fois de temps en temps, c’est frais et vivifiant!

Le soleil se lève derrière la montagne

Un spectacle à couper le souffle

 

Regarder le soleil se lever, c’est un peu échanger les rôles pour une fois. C’est prendre la décision d’aller à la rencontre du soleil et d’en voir les plus belles nuances au lieu de se faire imposer la clarté froide d’un matin déjà avancé.C’est prendre en main sa journée et décider de cueillir chaque instant comme autant de fleurs qui constitueront à la fin un superbe bouquet. Prendre en considération le paradoxe troublant de la simplicité et de la complexité du cycle de la vie. Prendre par surprise l’éternel recommencement qu’est l’alternance du jour et de la nuit en pleine action, tel un voleur la main dans le sac.

Prendre à cette journée un peu plus qu’elle ne nous aurait donné si on s’était tout bêtement levé plus tard.

Mummy B

 

 

 

Tout contre son papa, Mimi est sans voix. Elle n’a pas vu de lever de soleil depuis presque deux ans. C’était au Cambodge, à Angkor Vat. Elle n’avait qu’un an et demi et elle ne s’en souvient même plus… alors quel spectacle! Impressionnée, elle préfère rester dans les bras de celui qui sait la rassurer. Avec des mots simples, il lui explique ce qui se déroule juste devant nos yeux, la course du soleil, la magie de notre monde. Oui, c’est impressionnant de voir un ciel sombre s’éclairer lentement de rayures chaudes qui s’élèvent et effacent la nuit. Et ça donne presque le vertige de se pencher vers une aussi grande ville et la voir si petite, si loin. Avoir tout à la fois l’impression d’être un géant qui pourrait soulever ces milliers de voitures qui démarrent comme un tas de fourmis affairées et de n’être qu’un ridicule grain de sable perdu parmi d’autres sur les plages immenses de notre galaxie.

Daddy B. et Mimi B.

Mimi B dans les bras de Daddy B

 

Alors Mimi écoute papa. Il lui raconte la nuit et le jour, le rendez-vous du soleil et de la lune, le rôle tout en nuances des Hommes, tout-puissants et insignifiants, avec ce livre sans pages et sans écriture, cette encyclopédie universelle qu’est notre monde qui se réveille devant nous. Et la peur du noir, la peur du trop grand, la peur de l’inconnu s’en va petit à petit. Regarde Mimi, c’est impressionnant, mais c’est beau aussi. Ouvre tes yeux d’enfant sur les merveilles de la nature, sur le travail titanesque des hommes. Regarde comme ce mélange ici est plutôt harmonieux. Les buildings, tout de verre et de métal, tranchent avec les couleurs flamboyantes qui dansent dans le ciel. Ils dessinent de toutes petites lignes bien droites qui structurent ce flou de nuages et de ciel multicolore. Tu sais Mimi, si le soleil se lève chez nous, c’est qu’il s’est couché loin là bas en France, où tes papis et tes mamies, tes tontons et tes tatas, iront bientôt se coucher alors que notre journée ne fait que commencer.

LA skyline - cloudy sunrise

Le soleil se lève

 

Longuement ils s’interrogent tous les deux sur ce qu’ils voient et ce qu’ils en comprennent. Lui essaye de savoir ce que ce petit bout de fille perçoit de notre monde, ce qu’elle croit en savoir, ce qu’elle imagine. Et elle boit ses paroles… il en connait des choses mon papa. C’est sûr il doit tout savoir, c’est le plus fort.

Je les laisse tous les deux profiter de ce moment ensemble, partager des discussions sur notre univers. Et puis je les imagine… dans 5 ans, dans 10 ans… Bientôt les discussions seront sans doute plus sérieuses, plus compliquées. Bientôt ils pourront parler d’Einstein ou de Galilée. De la vitesse de la lumière, de l’apesanteur, de la théorie des cordes ou de la relativité… Et s’interroger ensemble sur tous les mystères que les Hommes n’ont pas encore expliqués, que la Terre ne nous a pas encore révélés.

Mimi et Daddy B. face a la skyline

 

 

La Cité des Anges nous a offert ses plus beaux atours ce matin là. Elle s’est paré de mille couleurs. Au début intenses, celles-ci s’éteignent petit à petit, se fanent doucement pour ne plus laisser la place qu’à un ciel bleu tacheté de quelques nuages blancs.

La journée peut commencer…

C'est bientôt fini

Hollywood sign from Griffith Observatory

La nature est réveillée

Lieux de tournage #2 : Dîner dans l'élégant Wine Merchant & Café (Los Olivos, CA)
Projet 52 / 2016 : Semaine 8

18 Réponses

  1. lyonnaise en alsace

    waouh superbes photos ! je suis allée à l’observatoire il y a 20 ans ! le soir, il faisait nuit noire 😉 merci de me remémorer ce souvenir

    • Eva B

      Contente de te permettre de te replonger dans tes souvenirs 🙂 C’est vrai que de nuit, c’est impressionnant d’arriver dans cet endroit un peu isolé dans les Hollywood Hills.

  2. Tes photos sont très belles mais ce qui est le plus beau, c’est la manière dont tu racontes l’événement, tu m’as ému … c’est vrai qu’il est de nature à aller admirer un coucher de soleil mais moins un lever, pourtant la naissance de la lumière est plus positive que la naissance de la pénombre ! C’est quelque chose que je vais garder dans le coin de ma tête pour le réaliser un jour, prendre le temps de découvrir l’arrivée d’une nouvelle journée … Merci pour ce beau partage !

    • Eva B

      Merci beaucoup pour ce très gentil message! J’espère bien pouvoir lire sur ton blog un article sur un lever de soleil alors! 🙂

  3. Tes photos sont magnifiques mais ton texte est sublime! Merci! <3

  4. Superbes photos et magnifique texte 🙂
    Un article parfait !

  5. nathalierunusa

    Pour moi le plus bel article que tu es jamais publié ! Texte magnifique, on peut dire que le soleil t’a inspiré et a sublimé tes pensées !

  6. Anne-Sophie

    Je suis ton blog depuis un petit moment mais là j’avoue que je voulais juste te remercier pour ce joli moment. Les photos comme l’histoire sont splendides. Que ta journée soit belle ainsi qu’à ta famille !

    • Eva B

      Avec plaisir! Je suis toujours d’apprendre que le blog plait! Belle journée à toi aussi!

  7. Merci pour l’émotion que tu transmets!
    Belle journée

  8. ivan et françoise

    waouh!!!
    je suis émue par les images et le texte.
    gros bisous de nous 2.
    merci de partager d’aussi beaux et bons moments.

  9. Cet article et les photos sont à coupé le souffle…. waaahouuuu !

  10. Ouaahouu quel moment magique tu nous partage ici !
    J’y vais en juin et j’aimerai tellement vivre la même expérience ! Mais je vois partout que l’observatoire et la route sont fermés la nuit. Comment avez-vous fait pour y aller ?

    • Eva B

      Bonjour Megane et merci pour ton message!
      La route est peut-être fermée de nuit, mais j’imagine qu’elle doit ouvrir pour le lever du soleil (en tout cas pour nous c’était accessible sans problème jusqu’au parking de l’Observatoire). N’hésite pas si tu peux car c’est vraiment superbe!
      Bon voyage!

      • Merci beaucoup de ta réponse ! Je vais deja aller assister au coucher de soleil pour repérer les lieux et mener mon enquête sur place LOL.
        Jnai vraiment hâte d’y être !

Laisser un commentaire