Village fantôme et fossiles préhistoriques (Berlin-Ichtyosaur State Park, NV)

Classé dans : Nevada | 4

 

By Mummy B.

 

Après avoir visité le Historic Mining Park de Tonopah, nous souhaitions poursuivre notre road trip en Nevada Central par la visite de Belmont, un village fantôme. Nous avions déjà découvert Bodie en 2011 lors de notre « road trip-voyage de noces », une autre « ghost town » située près de la frontière Californie-Nevada, et cette visite nous avait marqués.

Bodie - Ghost town - California

 

Google Maps indiquant Belmont aux portes de Tonopah nous trouvions cela pratique… sauf que si il y a bien une ville voisine de Tonopah qui s’appelle Belmont, il ne s’agit pas du tout du village fantôme en question mais d’une minuscule bourgade sans grand intérêt.

Le village fantôme de Belmont se situe en fait bien plus au nord, à 1 heure et demi de route, dans la Big Smoky Valley! Il nous aurait fallu reprendre trop longuement le chemin suivi la veille pour y parvenir et le redescendre ensuite pour repartir chez nous… car si les routes sont quasiment désertes en Nevada Central, elles ne sont pas bien nombreuses! Le trajet nous paraissant trop long et la perspective de rebrousser chemin ne nous enchantant guère, nous nous décidons finalement pour la visite d’un autre village fantôme… car à l’inverse des routes, ce n’est pas ça qui manque dans ce coin là!

La plupart des restaurants de Tonopah étant fermés le dimanche et notre timing étant soudain assez serré, notre pause déjeuner fut rapide et simple : un petit arrêt à Subway avant de reprendre la route.

Au lieu de suivre l’itinéraire classique par la US95, nous remarquons sur notre carte un autre chemin qui nous plait plus : la County Road 89, qui est en grande partie non goudronnée. Ce fut un très bon choix qui nous a permis, comme je vous l’ai déjà montré, de découvrir un champs de panneaux solaires, des troupeaux de vaches en liberté, d’autres paysages désertiques caractéristiques de cette région et surtout d’être complètement seuls sur la route.

Ou quand les aléas d’un parcours amènent de belles surprises…

Notre Ford Escape blanche sur la County Road 89

Panneau de directions au sol

 

Après un peu plus de 2 heures de route (pour 70 miles, soit une moyenne de 56 km/h environ…même avec un 4×4, on ne roule pas sur la caillasse comme sur l’autoroute!), nous atteignons notre destination : le Berlin-Ichtyosaur State Park. Cet endroit, situé au pied des Shoshone Mountains, a un double intérêt : c’est à la fois un village fantôme et un site paléontologique.

Arrivée au State Park

 

Aucun ranger n’était présent à l’entrée du parc, nous avons donc payé les $7 d’entrée en les déposant dans la boite prévue à cet effet et pris le dépliant à disposition racontant l’histoire du village.

 

Berlin, le destin éclair d’une boomtown

 

En 1863, un petit groupe de prospecteurs à la recherche de quartz dans Union Canyon découvre un gisement d’argent. La région en est tellement riche que trois communautés se créent rapidement: Union, Grantsville et Ione. Elles s’associent et forment le Union Mining District que Berlin rejoint vite quand on trouve sur le Mount Berlin ce même minerai.

Berlin est la plus petite des quatre communautés et en 1869, le gisement se tarit et les mineurs désertent le village au profit de mines plus prospères comme celle de Belmont.

La ville connait un regain d’activités quand elle est dirigée en 1897 par T.J. Bells et les frères Bray. L’exploitation de la mine se fait de manière plus industrielle et permet grâce à certaines installations de trouver de l’argent plus en profondeur. Les frères Bray sont en charge des opérations d’exploitation souterraine (pour ramener à la surface les roches riches en argent), tandis que T.J. Bells est à la tête du moulin broyeur (qui sert à extraire le minerai piégé dans la roche).

Moulin-Broyeur de Berlin, NV

Fonctionnement d'une mine d'argent - moulin broyeur

installations industrielles pour l'extraction de l'argent

 

L’année suivante, par manque de moyens pour investir et développer les activités de la mine, celle-ci est vendue à la Nevada Company. Entre 1900 et 1907, le village atteint son occupation maximale (sans dépasser toutefois les 250 habitants) et la mine fonctionne bien. Mais en 1907, une grève des mineurs réclamant une augmentation de salaire amène la Nevada Company à revendre la mine à la Goldfield Bluebell Company qui ne l’exploite ensuite que pendant deux autres années sans réussir à générer de profits suffisants. La fin de l’activité minière signe la mort du village qui ne comptait plus en 1912 que 3 habitants : un gardien, sa femme et un ranger.

Maison et voiture abandonnées du debut du siècle

carcasse de voiture à Berlin, NV

Vue sur le village depuis l'une des maisons- Berlin, NV

 

En moins de 50 ans, Berlin a été créée, désertée une première fois, a connu son apogée et est ensuite de nouveau tombée dans l’oubli, sans jamais se relever cette fois. Ce fut le destin de nombreuses autres boom towns de la région, des villes qui attirèrent de manière fulgurante et massive des travailleurs sur une période de quelques décennies et tombèrent ensuite en décrépitude après avoir été désertées.

 

 

Pourquoi visiter un village fantôme?

 

Bien entendu, à première vue, quand on visite ce genre de villages abandonnés, on est transporté dans des scènes de western et l’on pourrait presque croire que l’on va croiser John Wayne ou Charles Bronson en plein tournage. De même, on ne peut s’empêcher de prendre de nombreux clichés de l’endroit tant il est photogénique. Mais au delà de l’aspect visuel hors du commun que revêtent les ghost towns, c’est avant tout leur intérêt historique qui en fait un incontournable lors d’un road trip dans l’Ouest Américain.

Berlin, village fantome de l'ouest americain

Atelier de réparation et moulin broyeur de Berlin, NV

au coeur de berlin, ghost town en Nevada Central

le moulin broyeur vu de l'exterieur

 

Ces villages sont de vrais témoignages de la vie d’antan. Il s’en dégage une atmosphère authentique qui permet un vrai saut dans le temps pour en connaitre d’avantage sur les conditions de vie et de travail du siècle dernier. Les maisons sont en général restées en l’état avec le mobilier et les ustensiles d’époque. Il en va de même pour les outils de travail ou les véhicules.

Berlin, village fantome en Nevada Central

A l'interieur du moulin broyeur

Carcasse d'un véhicule de l'époque

Par la fenetre

Interieur d une maison abandonnee

 

ustensile abandonné dans une maison

Interieur d'une maison abandonnee de Berlin, NV

 

Il faut d’ailleurs souligner l’implication de chaque Etat pour préserver ce patrimoine culturel et le travail des rangers qui rendent la visite de ces lieux possibles. Nous sommes toujours impressionnés par les informations de qualité mises à la disposition des visiteurs en échange de frais d’entrée en général assez modiques. En effet, tout comme c’était le cas pour Bodie, nous avons pu bénéficier d’un livret retraçant l’évolution chronologique du village et relatant l’histoire des bâtiments et de leurs occupants. Ceci dit, il est aussi possible de découvrir des lieux à l’abandon total et dans un état de délabrement avancé, car tous ne peuvent bénéficier de cet effort de conservation par manque de moyens.

berlin ichtyosaur state park, nevada

 

Si la visite du village se fait uniquement grâce à l’aide des documents et panneaux mis à disposition des visiteurs, il est possible de réserver un tour dans la Diana Mine (uniquement les vendredis, samedis et dimanche du 1er mai au 30 septembre) pour en apprendre d’avantage sur l’histoire de Berlin.

 

Ichtyosaure… quand l’intérêt historique d’un lieu remonte à des millénaires

 

Le State Park est aussi reconnu pour son site de fossiles situé à deux miles au dessus du village fantôme et accessible en voiture.

Un mini-musée (le Fossil Shelter) permet d’en savoir plus sur ces restes préhistoriques grâce à un tour guidé, mais celui-ci n’a lieu que deux fois par jour et nous n’avons donc pas pu en bénéficier. Mais le musée permet aux visiteurs qui ne peuvent assister au tour d’observer le squelette fossilisé d’un Ichtyosaure de plus de 15 mètres grâce à ses immenses baies vitrées de chaque côté de sa salle d’exposition. Des schémas et panneaux informatifs sont d’ailleurs affichés à l’extérieur également pour permettre une meilleure compréhension du lieu.

vue sur le fossil shelter depuis l exterieur

En savoir plus sur les Ichtyosaur

Squelette fossilisé d'Ichtyosaure

 

Cet animal impressionnant ne fait pas partie des dinosaures, mais a vécu à la même période que ces derniers. Il s’agit d’un animal marin dont on a retrouvé des fossiles sur tous les continents exceptés l’Antarctique. Ceux retrouvés dans le Berlin-Ichtyosaur State Park vivaient dans un bras de l’Océan Pacifique qui recouvrait il y a des milliers d’années ces terres au milieu du Nevada. Leurs tailles pouvaient être de 60 centimètres à plus de 20 mètres. A Berlin, le premier fossile fut officiellement trouvé par le Docteur Siemon Muller en 1928 et des recherches sérieuses furent entamées par le Docteur Charles Camp en 1954 et durèrent jusqu’au milieu des années 60.

peinture d'un ichtyosaure

Schéma d'un ichtyosaure
Credit

 

Derrière le musée, on bénéficie aussi d’une très jolie vue sur les Shoshone Mountains et il est possible d’emprunter l’un des chemins de randonnée pour explorer les environs. Mais pour nous il est l’heure de partir… d’autres découvertes nous attendent avant la fin de la journée et le retour à la maison! A venir dans un prochain article…

Paysage de montagnes au Berlin Ichtyosaur State Park

 

 

Projet 52 - Semaines 31 et 32
La photo du mois d'août : Renversant

4 Réponses

  1. On se croirait dans un vieux film d’époque. J’aime beaucoup les photos

    • Eva B

      Merci. C’est vrai qu’on a l’impression de remonter dans le temps, mais à l’inverse d’un film, il ne s’agit pas de décors en carton-pâte. 😉

  2. C’est génial ! Incroyable que personne ne s’amuse à dégrader l’endroit ? En tout cas ça doit être assez émouvant comme visite.

    • Eva B

      Merci pour ton message.
      Je pense que si certains sont tentés, le risque est trop grand pour s’aventurer à dégrader les lieux… il s’agit quand même d’un State Park sous la surveillance des rangers! Vaut mieux pas se faire attraper (sachant que certaines cabines servent maintenant de logements de fonction aux rangers en charge du village fantôme).
      C’est vrai que c’est en tout cas un endroit chargé en histoire et c’est assez impressionnant de marcher sur les pas de ces mineurs et de s’imaginer la vie qu’ils ont pu avoir ici il y a plus de 100 ans.

Laisser un commentaire