Mon cours de danse à la Ballet School (Walnut Creek, CA)

By Mimi B.

 

Cela fait très longtemps que je n’ai pas piqué le clavier de maman. Mais il fallait que je vous raconte quelque chose d’important.

J’ai suivi mes premiers cours de danse dernièrement et j’ai vraiment beaucoup aimé.

 

 

La première fois que Mummy B. m’a emmenée à la Ballet School Performing Arts, nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Mummy B. était passée devant l’école et en regardant plus tard sur leur site internet, elle avait appris qu’ils y proposaient un cours Creative Dance en « drop-in » (sans inscription mensuelle ou annuelle) pour les petits à partir de 2 ans. Plusieurs créneaux étaient disponibles dont le mardi à 11h, parfait pour nous qui avons tendance à traîner un peu le matin. Le paiement peut se fait sur chaque cours ($18, soit 17€) ou alors on peut acheter une carte de 10 cours pré-payés à $160 (environ 151€).

Mimi à la Ballet School
Mimi attend que son cours commence

photos des professeurs

 

L’école se trouve à un petit quart d’heure de marche de chez nous, c’est donc très pratique.

Pour mon premier cours, Mummy B. a pu rester dans un petit coin de la salle pour m’observer et me rassurer au besoin, mais elle ne devait pas intervenir ou me guider. En effet, ce cours est dirigé par trois encadrantes (Miss Amanda, Miss Hailey et Miss Haley) et ce sont elles qui donnent les consignes aux enfants pendant que les parents restent de l’autre côté de la salle vitrée ou peuvent même, si leur enfant est bien à l’aise en cours, aller vadrouiller en ville pendant les 45 minutes qu’il dure.

Entre chansons, mimes, jeux ludiques et exercices plus sérieux, je me suis beaucoup amusée. Mummy B. avait peur que je sois un peu perdue avec ce cours tout en anglais, mais je me débrouille parfaitement ( « she’s doing great » a dit Miss Amanda) en observant et en reproduisant ce que font les professeurs et les autres enfants.

D’ailleurs les cours suivants, Mummy B. est restée en dehors de la salle avec les autres parents, mais je pouvais la voir au travers des vitres. Cela me rassure et pour l’instant je continue à lui faire un petit coucou de temps en temps. Mais c’est aussi un moment où je l’oublie la plupart du temps pour me concentrer sur ce que disent les professeurs et exécuter avec application ce qu’on nous demande de faire.

 

Mimi avec une de ses professeurs

La classe de Creative Dance du mardi

 

L’étape suivante (à partir de 3 ans et demi) étant le cours de Pre-Ballet, on nous apprend déjà quelques bases de danse classique. Les premières étant la rigueur et la concentration, ici on ne court pas partout, on ne crie pas et on écoute bien les professeurs qui font régner une certaine discipline en douceur mais avec fermeté. Avant chaque exercice, il faut bien regarder et écouter pour comprendre ce qu’il faut faire. Souvent, il faut se ranger en file indienne, attendre son tour patiemment et ne commencer que lorsque l’autre enfant a terminé. Et pas question de passer devant son camarade ou de débuter avant qu’il ait fini, on nous rattrape et nous remet à notre place… personne n’échappe à la règle! De même que les petites exigences de chacun sont mises de côté quand on reçoit un accessoire (instrument de musique, par exemple). Tant pis si l’on voulait le bleu et non le vert, il faut accepter ce qu’on a reçu sans râler.

Mummy B. est donc très satisfaite de cette pédagogie, bien différente de celle qui semble être appliquée à la plupart des enfants rencontrés au parc…

 

Miss Amanda distribue les instruments de musique

Mimi à la Ballet School de Walnut Creek

On attend et on écoute les consignes

 

Elle est aussi contente du lieu, une vraie salle de danse avec miroir et barres. On n’a pas l’impression d’être dans une aire de jeux intérieure aux couleurs flashy, mais dans un bel endroit où l’on enseigne un véritable art aux enfants. La fantaisie vient du ton enjoué des professeurs, des musiques choisies et des exercices mi-récréatifs mi-éducatifs. Pour une fois, on sort un peu du systématisme de l’enfant roi pour intégrer un monde un peu plus sobre mais tout aussi intéressant et enrichissant pour les enfants.

La salle où les parents nous attendent et l’accueil sont aussi très jolis. Avec pleins de tableaux sur la passion de la danse et de jolis phrases insistant sur l’épanouissement de chacun. On sent vraiment qu’ici on veut donner l’amour de la danse aux enfants et les accompagner avec enthousiasme dans leurs progrès.

 

une salle de danse à la Ballet School de Walnut Creek

déco à la ballet school

live-joy-create-hope

 

Le contenu des cours est aussi très intéressant. Des bases de danse classique : coordination, rythme, positions des pieds, pliés de genoux, pointes, flex… on balaye sans s’en rendre vraiment compte les premières notions indispensables à toute future ballerine. Il faut se tenir bien droit et on nous rappelle avant chaque exercice « sérieux » de bien mettre ses mains sur les hanches. Parfois, il faut respecter un parcours donné, d’autres fois sauter un obstacle (tapis ou coussin) posé au sol ou encore s’immobiliser quand la musique s’arrête. On reprend aussi régulièrement l’alphabet, on compte le nombre d’enfants que l’on est (jusqu’à 20 parfois), on donne les couleurs des accessoires ou encore on reprend les chansons et comptines célèbres aux Etats-Unis comme « If you’re happy and you know it ». A la fin de chaque cours, je reçois aussi un petit sticker qu’on me colle sur la main et que je ramène comme un trophée à la maison.

Les mains sur les hanches

Chacun attend son tour

 

 

 

 

Un sticker étoile brillant

 

Comme ça me plait vraiment beaucoup et que je rentre toujours très fière de ce que j’ai appris et joyeuse d’avoir rencontré plein d’autres enfants, Mummy B. va essayer de m’y emmener chaque semaine. En général, on en profite après pour faire un saut à la bibliothèque et/ou au parc, comme ça on rentabilise vraiment le trajet aller-retour à pied!

Maintenant il ne me reste plus pour être un parfait petit rat d’opéra qu’à trouver une tenue adaptée. Même si elle n’est pas obligatoire, elle le sera dans quelques mois si je veux intégrer le cours de Pre-Ballet. Justaucorps noir, collants et chaussons de danse rose pâle. Certaines petites filles viennent déjà habillées comme ça et j’ai hâte d’avoir moi aussi ma tenue de danseuse!

 

Regarder sa fille derrière la vitre

 

Dans l’œil de Mimi - Février et Mars 2015
Ten on Ten - Avril 2015

4 Réponses

  1. Super cet article, on voit bien à quoi ça ressemble comme ça 🙂
    Ca a l’air topissime ! Trop hâte de la voir dans sa jolie tenue !

    • Eva B

      Oui c’est vraiment un super cours. On a hâte de lui trouver une petite tenue, on va sans doute voir ça en France (Décathlon sera sans doute moins cher que Target sur ce coup là! lol)

  2. Elle est vrmt trop belle! Grâce à tes vidéos, on peut voir qu’elle s’adapte vite! L’école a l’air très belle et j’adoooore la salle de danse

    • Eva B

      Merci beaucoup pour ton message. L’école est super, on sent que les professeurs aiment vraiment ce qu’ils font. Et pour Mimi c’est une super chance de rencontrer d’autres enfanst et d’être encore un peu plus immergée dans l’anglais.

Laisser un commentaire