Loisirs créatifs pour les petits : l’atelier pâte à modeler

By Mummy B.

 

Mimi B. passe toutes ses journées avec moi. C’est une petite fille active qui aime être stimulée, alors il faut souvent trouver des activités pour la distraire, mais aussi lui apprendre des choses.

Au fil des mois, nous nous sommes donc équipés en matériel éducatif et le Père Noël nous a bien aidé! Mimi B. a donc reçu un kit de pâte à modeler Play Doh il y a deux mois (merci le Père Noël de tonton N. et tata F.!).

 

Mimi et sa pâte à modeler

 

C’est une des activités qu’elle préfère et qui est le plus facile à mettre en place à la maison.

 

Quelques conseils pour que l’atelier ne tourne pas au carnage

 

Quand on fait ce genre d’activité avec Mimi, il est primordial pour moi qu’elle participe à la fois à l’installation et au rangement du matériel. Pour la pâte à modeler, l’activité a lieu sur la table à manger. Elle la protège avec un set de table en plastique qui délimite aussi son espace de création. Puis on sort les pots de pâte à modeler et les ustensiles.

Les moules à pâte à modeler

 

Pour le moment, on n’utilise qu’une seule couleur à la fois. Quand Mimi veut changer, on range la première couleur dans son pot avant de sortir la suivante. Cela permet de ne pas se retrouver avec 6 pots de pâte marron pas très esthétique!

Pâte à modeler en forme de lune

 

Je lui donne peu de consignes, je préfère la voir exprimer elle-même sa créativité. En ce moment, ce qu’elle préfère c’est faire des bonhommes de neige « Olaf » (Merci La Reine des Neiges!) et des gâteaux d’anniversaire. Elle adore étaler la pâte avec le rouleau et s’amuser avec la presse pour faire des serpentins de toutes sortes.

Un bonhomme de neige "Olaf"

En plein travail

Faire des serpentins bleus

 

A la fin de l’atelier, on nettoie avec soin chaque accessoire où des bouts de pâte se cachent sournoisement. Et on remet vite la pâte dans son pot pour éviter qu’elle ne sèche.

Après avoir essayé une pâte à modeler bon marché (Fun Dough de Rose Art, trouvé chez Target, $1 les 4 petits pots), je me suis tournée vers la célèbre Play Doh, une valeur sûre! Elle est beaucoup plus souple, ne se dessèche pas et comme dirait Daddy B. « c’est une drogue, cette odeur! ».

 

Les pots de la marque de pâte à modeler la plus connue

Pot de pâte et création

 

Apprendre avec la pâte à modeler

 

Si je ne demande pas à Mimi de créer quoi que ce soit en particulier, cet atelier est néanmoins l’occasion d’aborder certains apprentissages, celui des couleurs notamment qui est toujours en cours (Mimi B. fait de la résistance!). On nomme donc chaque couleur avant de l’utiliser et nous avons même expérimenté les mélanges de couleurs avec la pâte à modeler Rose Art qui était en fin de vie pour étudier les couleurs primaires (jaune, rouge, bleu) et les couleurs complémentaires (vert, violet, orange) que l’on peut créer grâce aux trois premières.

C’est aussi l’occasion de s’intéresser aux formes. Rond, carré, triangle, losange, rectangle… les différents moules sont parfaits pour apprendre à différencier les unes des autres.

 

Une boule bleue

 

Mimi B. aimant aussi beaucoup faire des bonhommes (de neige, mais des bonhommes néanmoins), nous pouvons discuter de la morphologie du corps humain. Si elle connait parfaitement le nom des différentes parties du corps, pouvoir les modéliser en 3D n’est pas toujours facile.

Créer un bonhomme

 

La pâte à modeler, une activité évolutive

 

J’ai attendu que Meryl ait passé sa phase du « je mets tout à la bouche » (phase qui a duré particulièrement longtemps!) avant de lui proposer des ateliers pâte à modeler. Mais on peut aussi fabriquer soi-même de la pâte à modeler comestible et donc proposer dès le plus jeune âge à son enfant ce genre d’activité. Cela lui permet de travailler sa motricité fine et de jouer avec la texture molle de la pâte.

Différents accessoires du kit Play Doh

 

A partir d’un certain âge, la création de formes plus réalistes et l’utilisation d’ustensiles intéresseront plus l’enfant.

Par la suite, on pourra s’attaquer à des créations plus complexes qui nécessitent plusieurs couleurs.

 

Mimi B et la pâte à modeler

Work in progress

 

Une activité pas très chère, mais rentable puisque cela occupera bien vos enfants et pendant longtemps!

Non non, ça ne lui plait pas du tout

 

Voici les deux kits que Mimi B. utilise en ce moment :

 

       

 

 

Merci à Cécile de m’avoir prêté son D800 de Nikon et son objectif 35mm f/1.8, un vrai plaisir pour prendre en photo Mimi!

 

Projet 52 - Semaine 8
La vie aux Etats-Unis : Trouver un logement

6 Réponses

  1. Ha la célèbre pâte à molette 😛
    Une valeur sûre !
    Et ce kit est juste trop top !
    J’adore son petit grain de beauté sur le doigt <3
    Magnifiques photos 😉

    • Eva B

      Ah ba tu vois, j’ai même complètement oublié de noter comment elle appelle cette activité! La « pâte à mollette »! lol

      En tout cas, c’est clair qu’on en passe des heures avec ça et c’est plus simple à mettre en place que la peinture ou le collage (là, on en met pas trop partout! lol).

  2. Super activité qui à l’air de plaire beaucoup à Mimi !!! J’adore son sourire et ses yeux sur la dernière photo ! 🙂

    • Eva B

      La pâte à modeler, ça marche à tous les coups pour le moment! ça lui fait toujours plaisir et elle n’a pas trop besoin de moi, donc c’est parfait. 🙂

  3. La pâte à modeler un vrai succès !!!
    Les photos sont superbes

    • Eva B

      Oui, la pâte à modeler ça marche à tous les coups! lol
      Merci pour les photos. 🙂

Laisser un commentaire