La vie aux Etats-Unis : Trouver un logement

Life in United-States: Finding a home

 

By Mummy B.

 

Quand on s’expatrie, avant d’être bien installé dans son pays d’accueil, on traverse une petite tempête intérieure. On abandonne tous ses repères, dont l’un parmi les plus primordiaux, ce qui nous fait nous sentir en sécurité, ce qui fait qu’on se sent chez soi quelque part : son logement!

When you relocate abroad, before being at ease in your host country, you live a small inner storm. You abandon all your bearings, particularly one of the most essential, the one that makes you feel safe, that makes you feel at home somewhere, your home!

Maisons victoriennes dans le quartier de Haight-Ashbury, SF, CA

 

Les semaines qui suivent l’arrivée dans le nouveau pays sont bien souvent consacrées à la recherche de ce futur nid douillet et… c’est rarement simple! Après avoir recherché un appartement à Paris, à Singapour et à San Francisco, une chose est sûre : on ne s’y prend pas de la même façon quand on s’installe dans un coin ou un autre du globe! Et je n’imagine même pas ce que cela peut donner en Afrique, en Amérique latine ou d’autres régions d’Asie où la culture, voire même la langue, sont de véritables obstacles.

D’un pays à l’autre, on n’utilise pas forcément les mêmes outils, il n’y a pas toujours les mêmes démarches à faire, les mêmes pièces à fournir, les mêmes critères à étudier… Il faut donc bien se renseigner sur la marche à suivre avant de plonger tête baissée dans les affres de la location immobilière.

Weeks after your arrival in your new country are often devoted to research of your future nest and … it is rarely easy! After looking for an apartment in Paris, in Singapore and in San Francisco, one thing is certain: the approach will be very different if you move in one side or another of the world! And I can’t even imagine what it can be in Africa, Latin America and other parts of Asia where the culture, and even language, are real obstacles.

From one country to another, you won’t necessarily use the same tools, go through the same steps, provide the same application file or study the same criteria… You must therefore learn about the procedure before diving headlong into the throes of rentals.

Annonce location immobilière fictive aux USA

 

Cet article se concentrera donc sur les Etats-Unis, voire pour certains points sur la Baie de San Francisco plus particulièrement.

This article will focus on the United States and even for some points on the San Francisco Bay Area in particular.

 

Un logement temporaire au début

A temporary place to live at the beginning

 

En attendant de défaire ses valises dans son nouveau home-sweet-home, il est essentiel de trouver un endroit où l’on se sentira le mieux possible pendant cet entre-deux.

Certains opteront pour AirBnB, d’autres préféreront l’hôtel ou encore les appart-hotels. Pour d’autres encore, ils n’auront pas le choix, cette partie étant éventuellement gérée par leur entreprise.

Before unpacking your belongings in your new home-sweet-home, it is essential to find a place where you will feel as well as possible during this in-between.

Some people will choose AirBnB, others will prefer an hotel or an apart-hotel. For others, they could have no choice, this part possibly being managed by their company.

 

Si, comme nous, vous êtes accompagné d’un chien, le site BringFido.com pourra vous être d’une grande aide puisqu’il recense des hôtels par ville acceptant (avec frais ou non) les chiens. Une information non négligeable tant les établissements dog-friendly sont rares dans la Bay Area.

If, like us, you are with your dog, the website BringFido.com may be a great help. Indeed it lists some hotels by city where dogs are allowed (with or without fees). A significant information as the dog-friendly establishments are rare in the Bay Area.

 

S'expatrier avec son chien à Singapour
Crédit photo : www.houston-macdougal.com

 

Pour nous, il fallait trouver un endroit qui accepterait un jeune enfant et un chien, dans le budget alloué par l’entreprise de Daddy B., à proximité de San Francisco, desservi par les transports en commun et assez central pour pouvoir visiter les différentes régions de la Baie… Au final, une chambre d’hôtel fut (relativement) plus simple à trouver qu’un appartement en AirBnB. Nous avons donc élu domicile pendant près de deux semaines à La Quinta Inn de South San Francisco qui remplissait presque tous les critères (le seul bémol étant la proximité des transports en commun, mais l’hôtel mettait à disposition une navette gratuite toutes les demi-heures pour rejoindre l’aéroport desservi par le BART).

Vos impératifs (familiaux, géographiques, financiers, etc…), ainsi que le facteur chance, vont guideront vers ce qui vous conviendra le mieux.

We had to find a place that would accept a young child and a dog in the budget allocated by Dady B’s company, near San Francisco, served by public transport and central enough to explore the different regions of the Bay … In the end, a hotel room was (relatively) easier to find than an AirBnB apartment. So we lived for about two weeks at La Quinta Inn South San Francisco, which filled almost all the criteria (the only downside was the proximity of public transport, but the hotel offers a free shuttle every half hours to reach the airport which is served by BART).

Your requirements (family, geographical, financial, etc …) as well as the luck factor, will guide you to what suits you best.

 

Des outils utiles pour rechercher un logement aux Etats-Unis

 Useful tools to search for housing in the US

 

Internet sera sans doute votre meilleur allié pour découvrir où vous allez vous installer. Car, pour le moment… vous ne le savez pas encore! Bien sûr, vous avez des pistes, des souhaits, mais au fur et à mesure de vos découvertes… tout peut changer!

La plupart du temps, nous sommes d’abord guidés par deux facteurs principaux dans le choix d’un logement : le loyer (et les charges qui s’y ajoutent) et la qualité de vie de la ville ou du quartier que l’on vise. Bien entendu, d’autres paramètres viendront étayer les recherches en fonction des exigences et du style de vie de chacun.

Internet will probably be your best ally to find out where you are moving in. Because, for now … you do not know it yet! Of course, you have tracks, wishes, but during your search … everything can change!

Most of the time, we are first guided by two main factors when we are looking for a rental: monthly rent and quality of life of the city or neighborhood that we aim. Of course, other parameters will underpin the research based on individual requirements and lifestyle.

 

Pour démarrer vos recherches, plusieurs sites pourront vous être utiles dans un premier temps :

To start your search, several websites may be helpful at first:

 

MyApartmentMap.com : Ce site propose à la fois des annonces de locations, mais aussi, et c’est surtout cela qui est intéressant, des données concernant les loyers constatés récemment.

Vous y trouverez notamment un aperçu des loyers moyens pour chaque Etat qui montre qu’actuellement la Californie ($1844, soit 1622€ environ) fait partie des Etats dont la moyenne des loyers est la plus élevée (juste après New York et le Massachusetts). Cela n’est bien entendu qu’une moyenne… il va falloir se pencher un peu plus sur la question maintenant!

Le site permet justement d’étudier la moyenne des loyers pour un grand nombre de villes grâce à l’onglet « rental data » en différenciant le loyer par nombre de pièces. Il met aussi en évidence les loyers moyens des villes voisines.

MyApartmentMap.com: This website offers both rental ads, but also and primarily interesting, data on rents recently recorded.

You will find an overview of average rents for each State which shows that currently California ($ 1,844) is one of the state with the most expensive average rent (just after New York and Massachusetts). This is of course an average … you will have to look a little further now!

Thanks to this website, you can indeed study the average rent for a large number of cities through the « rental data » tab which shows the average rent by number of bedrooms. It also shows average rents for the neighboring towns.

 

Moyenne des loyers pour Berkeley, CA sur MyApartmentmap.com (février 2015)

Average rental rates in Berkeley CA on Myapartment.com (february 2015)

Exemple trouvé sur Myapartmentmap

 

D’autres sites comme trulia.com (et son outil rental market monitor) ou encore zumper.com (et ses statistiques dans la colonne de gauche) permettent de faire ce genre de comparaison.

Vous trouverez une petite variante avec le site rentometer.com sur lequel vous renseignez votre ville, votre loyer et le nombre de chambres et on vous indique par la suite si vous êtes bien placé par rapport aux autres loyers de votre ville (en vous précisant le loyer moyen et le loyer médian pour ce type de bien).

Il est intéressant de comparer les estimations de chaque site pour se forger un avis général de l’état de l’immobilier dans les villes que l’on vise, chacun proposant des résultats un peu différents en fonction de sa propre base de données.

Other websites like trulia.com (and its rental market monitor) or zumper.com (and its statistics in the left column) do the same kind of comparison.

There is a small variant with rentometer.com On this website, you enter your city, your rent and your number of bedrooms and it will tell you if you are well positioned compared to other rents in your area (indicating average and median rent for this type of housing).

It is interesting to compare estimates of each website to build a general view of the state property in the cities that you aim, each with slightly different results based on its own database.

 

Loyers moyens et médians pour Palo Alto, CA (février 2015)

Average and median rental rates in Palo Alto, CA (February 2015)

Exemples de loyers sur 3 sites différents

 

Si ces informations basiques sont un vrai aiguillage, il est cependant important de noter que ces moyennes ne sont pas suffisantes pour en déduire que vous trouverez votre bonheur dans telle ou telle ville.

En effet elles ne font malheureusement pas l’illustration des disparités qui peuvent exister : cette ville possède-t elle un parc immobilier constitué majoritairement de maisons ou d’appartements? Qu’en est-il de la taille des logements (si le nombre de pièces est affiché, ce n’est pas le cas de la surface qui peut grandement varier)? De même la qualité du logement ou les options qu’il proposera peuvent bien différer d’une ville ou d’un quartier à l’autre (une piscine dans un condo, un jardin pour une maison, une terrasse avec vue ou… rien du tout!), tout comme l’équipement de l’appartement (vide, semi-équipé ou totalement meublé). Le coût et la qualité de la vie de cette ville ne sont pas non plus indiqués, ce qui peut aussi largement influencer votre choix.

If these basic information is a real guide line, it is important to note that it isn’t sufficient to infer that you’ll find your home in this or that city.

Indeed there are unfortunately disparities which aren’t illustrated by these websites: does this city have a real estate stock consisting predominantly of houses or apartments? What about the size of the housing (if the number of bedrooms is displayed, it is not the case of the surface which can vary greatly)? Also, the quality of housing and the options it can offer can much differ from one city or neighborhood to another (a swimming pool in a condo, a garden in a house, a terrace with views or … nothing at all!), just like the equipment of the apartment (empty, semi-fitted and fully furnished). The cost and quality of life of this city are not mentionned, but it can also have a big influence on your choice.

Alamo square, SF, CA

 

Craigslist.com : Pas spécialisé uniquement dans les annonces immobilières, c’est LE site de petites annonces le plus utilisé ici. On y trouve donc de tout : petits boulots, meubles, vêtements… et logement!

Craigslist.com: Not only specialized in housing ads, it is THE most used source of classified ads. There are therefore everything : from small jobs, furniture and clothing to… housing!

 

Si l’ergonomie du site est peu engageante, il reste néanmoins d’une utilité indéniable. C’est d’ailleurs grâce à lui que nous avons trouvé notre propre appartement. Il vous faudra tout de même faire preuve de persévérance si vous ciblez des biens prisés : vous ne serez certainement pas le seul sur le coup! Pour la Bay Area, le site offre la possibilité d’isoler une région de la Baie (San Francisco, Peninsula, East Bay, …). On y retrouve aussi les critères classiques (loyer minimum/maximum, nombre de chambres, photos…).

If the ergonomics of the site is uninviting, it remains an undeniable usefulness. Thanks to this website, we found our own apartment. But be prepared to be perseverant if you are targeting housing of choice: you certainly won’t be the only one on it! On the Bay Area website, you can isolate a Bay Area region (San Francisco, Peninsula, East Bay, …). You will also find the classical criteria (minimum/maximum rent, number of bedrooms, pictures …).

 

Une recherche de logement sur Craigslist dans la région de Peninsula

A housing search on Craigslist for Peninsula Area

Annonces craigslist pour Peninsula, SF Bay Area

 

D’autres sites pourront venir compléter vos recherches. Certains plus spécialisés permettent notamment la géolocalisation des annonces, comme zillow.com par exemple. Un vrai plus quand on est fixé sur une zone géographique précise!

Other websites could complement your research. Some, more specialized, will help you with location-based ads, for instance zillow.com. A good option when you are attached to a specific geographic area!

Zillow pour géolocaliser les annonces

 

Areavibes.com : Si l’aspect financier ne peut être ignoré lors d’une recherche de logement, s’informer sur la qualité de vie des villes ciblées est tout aussi important si l’on veut s’éviter des mauvaises surprises.

Ce site donne une note sur 100 à chaque ville suivant différents critères tels que le coût de la vie, le taux de criminalité, la qualité de l’enseignement ou encore la météo.

Areavibes.com: If the financial aspect cannot be ignored during a search for housing, learning more about the quality of life of targeted cities is just as important if you want to avoid unpleasant surprises.

This website gives a score out of 100 for each city according to various criteria such as cost of living, crime rate, quality of education or weather.

 

Walnut Creek, CA, une ville de East Bay où il fait bon vivre d’après Areavibes

Walnut Creek, CA, East Bay city where life is good according to Areavibes

Areavibes pour Walnut Creek, CA

 

Chacun de ces critères se voit attribuer une lettre (de A+ à F) et est ensuite comparé en détail à la moyenne de l’Etat. On y trouve des exemples qui permettent de se faire une opinion éclairée sur la ville comme le prix de l’essence, le revenu moyen des habitants ou encore le ratio enseignants/étudiants.

Each of these parameters is assigned a rating (from A+ to F) and is compared in details to the average for the state. There are examples that can make an informed opinion about the city as the price of gas, the average income of inhabitants or the ratio teachers / students.

 

Analyse d’Areavibes for Sausalito, CA

Areavibes analysis for Sausalito, CA

Areavibes pour Sausalito, CA

 

Bien sûr, pour certaines grandes villes, d’importantes différences peuvent exister d’un quartier à l’autre. Il faudra donc bien vous renseigner sur l’endroit où vous comptez vous installer. Pour San Francisco en particulier, vous trouverez de belles descriptions complètes par quartiers sur AirBNB  ou encore sur French District (en français), ou alors sur SanFrancisco.com (en anglais).

Of course, for some large cities, some main differences may exist from one neighborhood to another. You must therefore study carefully on where you will live. For San Francisco in particular, you will find some useful descriptions of neighborhoods on SanFrancisco.com.

 

Les autres critères sur lesquels porter son attention

Other criteria on which you could focus your attention

 

Vous pensez avoir fait le tour? Voici encore quelques paramètres à étudier qui pourraient vous être bien utiles si vous vous installez dans la Baie de San Francisco.

Think you’re done? Here are a few parameters to study that could be very useful if you are moving in the San Francisco Bay Area.

 

Le réseau de transport : Certes, vous l’avez peut-être lu dans mon article sur « La voiture aux Etats-Unis », un véhicule est vraiment très utile, voire même indispensable dans certains cas. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut ignorer pour autant le côté pratique d’avoir un réseau de transports à proximité de votre logement. Les principaux réseaux à connaitre dans la Baie sont le BART, le Caltrain et le MUNI.

The transportation network: While you may have read in my article on « The car in the US » that a vehicle is really very useful and even necessary in some cases, that doesn’t mean you should ignore the convenience of having a transportation network next to your home. The major useful networks  in the Bay are BART, Caltrain and MUNI.

Réseau de transports dans la Baie de San Francisco
Crédit image : spur.org

 

Le coût et le trafic sur les ponts pour rejoindre SF : Si vous n’habitez pas San Francisco, mais que vous devez vous y rendre en voiture quotidiennement pour travailler, il est important de savoir si vous allez ou non devoir traverser un pont (Bay Bridge pour East Bay, Golden Gate Bridge pour North Bay). Prévoyez, le cas échéant, un temps de trajet important aux heures de pointe et le paiement chaque jour d’un péage. Je reviens plus en détail sur le Bay Bridge dans un autre article. De même, certains grands axes routiers (ceux qui descendent vers South Bay, par exemple) pourront eux aussi être soumis à des embouteillages conséquents à certains moments de la journée.

The cost and the traffic on the bridges to reach SF: If you don’t live in San Francisco, but you have to get there by car daily to work, it is important to know whether or not you will have to cross a bridge (Bay Bridge for East Bay, Golden Gate Bridge to North Bay). In this case you should plan a large commute time during peak hours and the daily payment of a toll. You can read more details on the Bay Bridge in another article. Similarly, some main roads (those who go down to South Bay, for example) may also be subject to substantial traffic congestion at certain times of the day.

inside-expat-sanfrancisco-bay-bridge

 

La météo : San Francisco est victime d’un micro-climat pas toujours des plus agréables. Pour vous donner une petite idée, Mark Twain (l’auteur des Aventures de Tom Sawyer) aurait déclaré : « L’hiver le plus froid que j’ai connu était un été à San Francisco ». En effet, il n’est pas rare que le fog (brouillard) s’abatte sur la ville et l’on peut constater parfois plus de 10°C de différence entre SF et certaines de ses voisines de East Bay (c’est le cas pour nous à Walnut Creek) ou plus au sud (San José, Santa Cruz…). Quand on s’installe en Californie, on rêve de soleil plutôt que de brouillard, alors autant y réfléchir un peu.

Weather: San Francisco is known for having a not-so-nice microclimate. To give you an idea, Mark Twain (author of The Adventures of Tom Sawyer) supposedly said: « The coldest winter I ever spent was a summer in San Francisco. » Indeed, it is not unusual for the fog to spread the City and you can have 60°F in SF while in the same time temperatures rise to 80°F in some East Bay cities (like in Walnut Creek) or in the south (San Jose, Santa Cruz …). When you move to California, you surely dream of sunshine rather than fog, so, you better think about it!

 

Les animaux de compagnie : Vous aussi, vous avez un compagnon à quatre pattes? Comme nous, il faudra vous armer de courage et de patience, car de très nombreux propriétaires affichent un « no pets allowed » parfois décourageant. Même s’il est pénible de se faire répéter pour la énième fois que les animaux ne sont pas permis dans un logement, notre expérience nous a montré qu’il ne fallait pas toujours se fier à cette mention. En effet, l’appartement que nous occupons actuellement était annoncé comme interdit aux animaux et finalement après nous avoir rencontrés, le propriétaire a consenti à nous louer l’appartement sans frais supplémentaire. Nous avions toujours transmis l’information que nous avions un chien avant chaque visite, par téléphone ou e-mail pour ne pas nous déplacer pour rien. Parfois une rallonge de dépôt de garantie ou de loyer pourra vous être demandé. Bref, positivez et… négociez!

Pets: You too have a four-legged friend? Like us, you will have to arm you with courage and patience, because so many owners display a discouraging « no pets allowed ». Although it is annoying to be repeated for the umpteenth time that pets are not welcomed in accommodation, our experience proves that you should try to contact even the « not-dog-friendly » owners.  Indeed, the apartment we currently occupy was advertised as « no pets » and finally after we met the owner, he agreed to rent us (and Doggy B.) his apartment with no additional fees. We always warned about our dog situation before each visit, by telephone or e-mail, as we didn’t want to show up for nothing. Sometimes an extension of deposit or an additional monthly fee may be required. In short, keep calm and… negotiate!

 

Un dossier prêt pour les visites

A complete file for house hunting

 

La plupart du temps, on vous demandera quelques pièces justificatives pour étudier votre cas et décider ou non de vous louer l’appartement.

Dans le meilleur des cas, essayez de fournir :

– votre numéro de SSN, c’est à dire de sécurité sociale américaine (nous ne l’avions pas encore, mais cela a rassuré notre propriétaire que l’on apporte un reçu qui prouvait que la demande avait été faite et l’attribution d’un numéro en cours)

– un contrat de travail (ou lettre d’engagement)

– une photocopie de votre visa

Most of the time a few documents will be required to study your case and decide whether or not to rent the apartment to you.

In the best case, try to provide:

– Your SSN number, ie US social security number (we didn’t have it yet, but it reassured our landlord that we provided a receipt proving that the request had been made and the allocation of a number was ongoing)

– A work contract (or engagement letter)

– A photocopy of your visa

 

Si vous le pouvez (cela nous a été demandé à plusieurs reprises), essayez d’obtenir une lettre de votre employeur qui spécifie bien la durée pour laquelle il compte vous employez aux Etats-Unis et votre salaire. C’est redondant avec le contrat de travail, mais si ça peut aider…

On vous fera aussi remplir un dossier de candidature avec tout un tas d’informations à renseigner… ne soufflez pas, vous venez d’arriver et vous n’en avez pas fini avec la paperasse!

Il pourra aussi vous être demandé des frais de candidature, nous avons préféré ne pas visiter ces appartements. Payer sans être sûr du résultat nous semblait un peu trop risqué si notre dossier n’était pas rapidement retenu.

Dans tous les cas, il vous faudra prévoir (au moins) un mois de loyer comme dépôt de garantie. Au minimum, car certains propriétaires ne seront pas rassurés par votre historique de crédit inexistant aux Etats-Unis (plus d’explications dans cet article) et voudront s’assurer du bon paiement du loyer en vous demandant, en plus du dépôt de garantie, un ou deux loyers d’avance. Si vous n’avez pas d’employeur mais que vous lancez votre activité aux Etats-Unis, il sera bon d’avoir un porte-feuille bien rempli pour mettre à l’aise votre propriétaire et lui apporter des garanties.

If you can, try to get a letter from your employer that specifies both how long you should stay in USA and your salary (some owners asked us for it). This is redundant with the work contract, but if it can help …

You will also have to fill out an application form… don’t sigh, you have just arrived and you’re not done with paperwork!

Some owners may request an application fee, we preferred not to visit these apartments. Paying without being sure of the result seemed a bit risky if we weren’t chosen eventually.

In all cases, you will have to provide (at least) one month’s rent as a security deposit. It’s a minimum, because some owners won’t be comfortable with your lack of credit history in the United States (further information in this article) and could ask you, in addition to the security deposit, for one or two advance monthly rents to ensure proper payment of rent. If you do not have an employer and you are launching your own business in the United States, it will be good to have a well-filled wallet to reassure your landlord and give him guarantees.

 

C’est bon, vous avez trouvé votre logement? Il me reste maintenant à vous parler de votre installation et des différentes démarches à faire. Mais ça, ce sera pour une prochaine fois!

All right, you’ve found your home? I still should talk to you about your moving day and some other steps. But that will be a next time!

 

 

Loisirs créatifs pour les petits : l'atelier pâte à modeler
Ma playlist "Tour en musique des villes US"

8 Réponses

  1. Ca c’est de l’article complet !
    Pour nous c’était Air’n’b (et effectivement galère pour le chien !) Trulia, mais on a surtout trouvé grâce à une agent immobilier (toujours à cause du chien c’était difficile de trouver un proprio qui accepte !
    Je ne connaissais pas la plupart des sites dont tu fais référence !
    Par contre pour le site pour trouver des hotels dog friendly, je me le bookmark ! Thx !

    • Eva B

      Merci!
      C’est clair qu’il y a des tas de sites, certains plus utiles que d’autres en fonction de notre situation.

      Pour le chien, comme je le mentionne dans l’article, on a réussi à faire sans agent (les cautions sont déjà énormes, on aimait autant ne pas se rajouter des frais en se débrouillant nous même), je pense qu’il faut un peu de culot et de chance et on y arrive via les annonces. Craigslist permet d’ailleurs de spécifier si les chiens sont acceptés si on veut trier les annonces (mais au final, certains notent « no pets » par principe et reviennent dessus après négociation). 🙂

  2. C’est article est hyper complet !
    Merci !

  3. Decidement c’est une vraie mine d’infos ton blog 🙂 c’est un peu le meme principe en Afrique, les premiers jours se font en general a l’hotel, puis on passe soit par soit par une agence soit le bouche a oreille. Ici aussi les loyers sont tres eleves, et c’est la galere pour trouver un logement aux normes dans ton budget. Les quartiers residentiels sont carrement hors de prix! Dans notre cas on a eu bcp de chance, un expat qui bossait dans la meme boite que mon mari quittait le congo donc on a pu recuperer son appart qui presentait un bon rapport qualite/prix!

    • Eva B

      Merci beaucoup pour ton message! Je suis toujours ravie d’en savoir plus sur comment ça se passe de ton côté. Impressionnée par certaines différences et surprise par certaines similitudes. 🙂 En tout cas c’est top que vous ayez trouvé un appart à un bon prix, c’est pas toujours facile!

  4. Bonjour,

    Super article merci ! Pour ma part je désespère un peu de trouver un logement acceptant les chiens puisque dans mon cas il s’agit d’un gros chien de 32 kilos (bull terrier). Est-ce que je dois abandonner l’idée de partir aux états unis ?

    Merci pour votre réponse !

    • Eva B

      Bonjour Delphine,
      C’est vrai que dans la Baie, c’est pas toujours facile de trouver un propriétaire qui acceptent les chiens. Mais vu le nombre de chiens qu’on voit dans la rue (et des gros parfois!), même pour toi ça devrait être possible. il faut juste s’attendre à devoir négocier un loyer ou une caution supplémentaire juste pour ton toutou. Après je ne pense pas que ce soit le cas partout aux Etats-Unis, je pense qu’il y a des endroits plus dog-friendly (on le voit notamment quand on cherche des hôtels ou des campings : en Californie c’est très souvent « no pets », c’est pas forcément la tendance générale dans d’autres Etats.

      Bon courage pour ton projet! 🙂

Laisser un commentaire