Gontran Cherrier : la success story d’un boulanger en Asie

Gontran Cherrier : the success story of a baker in Asia

 
By Mummy B.
 
Gontran Cherrier... pour tout gourmand habitant Singapour, ce nom est indissociable d'une boutique qui sent bon le pain et les croissants au beurre : la Tiong Bahru Bakery. Issu d'une famille de boulangers depuis 4 générations, Gontran Cherrier s'emploie à moderniser la boulangerie et exporter ce savoir-faire français internationalement.

De passage à Singapour, il nous a invité Mimi B. et moi, ainsi qu'une poignée de blogueurs francophones de la Cité-Etat, dans sa boutique de Eng Hoon.

Autour d'une dégustation de ses spécialités salées et sucrées, Gontran discute avec nous de son parcours, de ses ambitions et de la jolie Cité du Lion qu'il affectionne particulièrement.

 
Gontran Cherrier ... for anyone living in Singapore and fond of good food, this name is inseparable from a shop that smells like bread and butter croissants: Tiong Bahru Bakery. Coming from a family of bakers for 4 generations, Gontran Cherrier is working on modernizing the French bakery and exporting his skills internationally.

While spending some days in Singapore, he invited Mimi B., me and some French bloggers living in the city-state, for a tasting in his outlet @ Eng Hoon.

During a tasting of his salted and sweet specialties, Gontran is talking with us about his career, his ambitions and the beautiful Lion City which he particularly likes.

Un rêve devenu réalité

Il y a encore 4 ans, le boulanger d'origine normande travaillait dans sa boutique de Montmartre et rêvait d'international.

Il ouvre sa première boulangerie à l'étranger à Singapour en 2012. Le succès est retentissant et deux autres boutiques voient rapidement le jour à Raffles City et Tangs Orchard.

Deux ans plus tard, on peut dire que le pari est gagné. Ses croissants sont renommés comme les meilleurs de la Cité-Etat et les magasins, qui font aussi salons de thé, ne désemplissent pas. Gontran Cherrier est aussi devenu un nom bankable, approché par de nombreux investisseurs dans le monde. On compte actuellement 12 boutiques réparties sur Paris, Saint Germain en Laye, Singapour et Tokyo et plusieurs ouvertures sont prévues ces prochains mois, notamment en Corée du Sud (à Séoul), en Australie et en Europe.

WHEN DREAM COMES TRUE

Four years ago the normand baker was working in his shop of Montmartre (Paris) and dreaming of selling his products all around the world.

He opened his first bakery abroad in Singapore in 2012. Success is resounding and two other shops quickly open in Raffles City and Tangs Orchard.

Two years later, we can say that the bet is won. His croissants are renowned as the best in the city-state and his stores, which are also tea rooms, are always crowded. Gontran Cherrier has also become a bankable name, approached by many investors in the world. There are currently 12 stores spread over Paris, Saint Germain en Laye, Singapore and Tokyo and more openings are planned in the coming months, including South Korea (Seoul), Australia and Europe.

Pour s’exporter, il faut s’avoir s’adapter

Mais avant d'en arriver à un tel succès, il a fallu d'abord surmonter quelques difficultés.

Trouver des matières premières de qualité ne fut pas chose aisée. Il a fallu chercher, tester et faire des choix. Le beurre et la farine sont donc importés. Mais Gontran travaille aussi avec certains fournisseurs locaux. Pour le jambon de ses sandwichs, par exemple, il se fournit chez Huber's Butchery. Et pour avoir goûté son fameux jambon-beurre, je confirme que c'est un très bon choix!

 
TO EXPORT, YOU NEED TO ADAPT

Before reaching such a success, some difficulties showed up.

First of all, finding quality raw materials was not easy. It took seeking, testing, and making choices. Butter and flour are imported. But Gontran also works with some local suppliers. For sandwiches, by instance, ham comes from Huber's Butchery. And having tasted his famous ham and butter sandwich, I confirm that this is a very good choice!

Et puis s'exporter en Asie, c'est aussi se confronter à une clientèle pour qui la boulangerie ne fait pas partie des habitudes alimentaires. Comprendre les goûts et les envies de la clientèle locale tout en restant fidèle aux saveurs d'une boulangerie francaise traditionnelle fut un challenge. Mais la déception qu'a pu entrainer les quelques flops du début, a vite laissé la place à la création et Gontran propose désormais quelques produits spécifiques à Singapour comme sa tarte aux deux citrons, qui a eu beaucoup de succès auprès de nos papilles de blogueurs.

 

Exporting to Asia is also confronting a customer for whom the bakery is not part of the diet. Gontran had to understand the tastes and desires of the local clientele while remaining faithful to the flavors of a traditional French bakery. But if a few flops caused disappointment early, it quickly gave way to creation and Gontran now offers some specific products in Singapore as his two-lemons tart, which had a lot of success among bloggers during the testing.

Le climat fut aussi une contrainte particulièrement présente à Singapour, connu pour son climat tropical humide et chaud. Il fallait trouver des astuces pour que le pain ne ramolisse pas trop vite à l'extérieur et ne se déssèche pas non plus instantanément avec la climatisation omniprésente en intérieur. Un vrai défi qui demanda notamment à Gontran de travailler différemment ses temps de cuisson et sa technique de fermentation.

 

The climate was also a particularly strong constraint in Singapore, known for its hot and humid tropical weather. He had to find tricks to avoid the bread softening too fast outdoor, and getting dry instantly indoor with the air-con. A challenge that Gontran took up by adjusting his cooking time and his fermentation technique for example.

Des croissants… à la télévision!

Les lecteurs français connaissent aussi Gontran Cherrier pour être l'une des figures star de l'émission "La meilleure boulangerie de France" dont le deuxième saison, diffusée tous les soirs à 17h30 sur M6, a commencé le 21 avril. Il y est juré avec Bruno Cormerais, meilleur ouvrier de France en 2004. Chaque semaine, quelques boulangeries d'une même région s'affrontent pour gagner leur place en finale. Le grand gagnant, qui succèdera à Christophe Rouget de Beaumont-sur Oise, sera révélé dans quelques semaines. Suspens...

Pour Gontran, cette émission n'est pas son coup d'essai à la télévision, puisqu'il a déjà travaillé avec Canal+ et Cuisine TV.

 

 

FROM CROISSANTS... TO TV!

French readers also know Gontran Cherrier to be one of the TV-star of the show "La meilleure boulangerie de France" (The best bakery in France) whose second season airs every night at 17:30 on channel M6 and began on April 21. He is judge with Bruno Cormerais, Meilleur Ouvrier de France (Best Craftsman in France) in 2004. Each week, a few bakeries in the same region compete to earn their place in the final. The winner, who will succeed Christophe Rouget de Beaumont-sur-Oise, will be revealed in a few weeks.

For Gontran, this TV-show is not his first attempt on television, as he has already worked with the french channels Canal + and Cuisine TV.

Singa’pour vous by Gontran Cherrier

 

Comme les autres voyageurs que nous rencontrons à Singapour, Gontran Cherrier s'est laissé interviewer pour cette rubrique spéciale et nous a donné sa vision de la Cité-Etat.

 

Like other travelers we meet in Singapore, Gontran Cherrier answered a few questions to give us his vision of the city-state.

Pourquoi avoir choisi l'Asie, et en particulier Singapour, pour implanter ton premier magasin à l'étranger?

Gontran - Pour cette première étape à l'étranger, j'ai choisi de m'installer en Asie plutôt qu'aux Etats-Unis, car j'avais une plus grande attirance pour leur culture culinaire et plus d'affinités avec les produits que l'on peut trouver sur place. Je connaissais bien Hong-Kong, mais mon choix s'est porté sur Singapour, car je m'y suis tout de suite senti à l'aise. En partie parce que c'est une ville très propre et agréable par son côté verdoyant, mais aussi parce qu'elle est moins dépaysante que les autres grandes métropoles asiatiques.

 

Why did you choose Asia, and specifically Singapore, to implant your first store abroad?

Gontran - For this first step abroad, I chose to settle in Asia rather than the United States, because I had a greater attraction to their culinary culture and affinity with products that can be found there. I knew Hong Kong, but my choice fell on Singapore, because I immediately felt comfortable in here. Partly because it is a very clean and pleasant town with its green side, but also because it is less exotic than other major Asian cities.

 

Quelle fut la principale difficulté liée à cette installation à l'autre bout du monde?

 

Sans aucun doute trouver le personnel avec qui travailler. La boulangerie est nouvelle ici, il y avait donc un problème de savoir-faire et nous avons donc eu du mal à trouver des personnes qualifiées et expérimentées. Depuis, il y a une formation en boulangerie et patisserie traditionnelle qui a vu le jour au sein de l'école Sunrice, mais c'est très récent.

What was the main difficulty associated with this installation on the other side of the world?

Undoubtedly, finding the staff to work with. The bakery is something new here, so there was a problem of expertise and it was difficult to find qualified and experienced people. Traditional bakery and pastry classes have emerged within Sunrice Academy, but it is very recent.

 

Concernant Singapour, quelle a été ta première impression en arrivant dans la Cité-Etat?

Dans le taxi en sortant de l'aéroport de Changi, on longe une route bordée d'arbres. J'ai été surpris et charmé par cette bouffée de verdure. Cette première impression s'est confirmé par la suite, Singapour donne l'impression d'être dans un jardin géant.

 

About Singapore, what was your first impression when arriving in the city-state?

In the taxi out of Changi Airport, we drive along a tree-lined road. I was surprised and delighted by this burst of greenery. This first impression is confirmed later, Singapore gives the impression of being in a giant garden.

 

Ce que tu préfères à Singapour :

La propreté. Et encore une fois, la végétation luxuriante et les jardins gigantesques qui offrent la possibilité de voir une flore exotique et colorée.

What you prefer in Singapore :

Cleanliness. And once again, the lush vegetation and huge gardens which offer the possibility of an exotic and colorful flora.

Ce que tu aimes le moins (ou carrément déteste!) :

Je ne pourrais pas vivre à Singapour à cause de son climat. Il est trop constant pour moi et le rythme des saisons me manquerait.

What you dislike (or even hate!) : 

I could not live in Singapore because of its climate. It is too constant for me and I think I would miss the different seasons.

 

S’il n’y avait qu’un plat à tester :

Le curry crab

If there was only one dish to be tested:

Crab Curry

S’il n’y avait qu’une anecdote à raconter : 

C'était la saison du durian (note de Mummy B. : le durian est un fruit qui sent tellement mauvais qu'il est même interdit dans le métro), je travaillais dans mon local de production en patisserie et j'ai vu les propriétaires des locaux vendrent des durians juste à côté. Je suis allé les voir pour leur offrir des croissants et en retour... ils m'ont fait goûté ce fruit, qui est au final plus effrayant que dégoutant. Mais... je ne compte pas pour autant l'introduire dans mes créations!

 

If there was only one story to tell:

It was the season of durian (note from Mummy B.: Durian is a fruit that smells so bad that it is even prohibited in the subway), I was working in my lab on pastry and saw the owners selling durians just next door.

I went to offer them croissants, and in return ... they made me taste this fruit, which is ultimately more frightening than disgusting. But ... I do not intend to introduce it in my creations!

Durian ou croissant, le choix est vite fait pour Mimi B. ! Durian or croissant? Easy choice for Mimi B.!

Retrouvez les boutiques de Gontran Cherrier…

LOCATE GONTRAN CHERRIER'S OUTLETS...

France

Singapour

Japon

 

Note pour les jeunes parents : Les salons de thé des Tiong Bahru Bakery sont kid-friendly : chaises hautes et table à langer sont à disposition pour les plus petits! Une chouette idée pour prendre le goûter en famille! Et pourquoi ne pas opter pour le coup de coeur de la B. Family : le kouign amann!

Note for young parents: The tea rooms of Tiong Bahru Bakery are kid-friendly: high chairs and changing table are available for the little ones! A nice place to have a snack with your family! And why not trying the B. family's favorite: the kouign amann!

 

Système D(élice), le gâteau express sans four et sans farine
Ten on Ten - Juin 2014

2 Réponses

  1. Merci Eva pour ce joli portrait de Gontran Cherrier et pour tes photos alléchantes.
    Je suis le parcours de Gontran depuis de nombreuses années, notamment sur Cuisine TV a l’époque ou j’étais en France (je suis une fan) et je n’ai pas pu venir jeudi dernier, alors je suis ravie de pouvoir vivre cette soirée grâce a ton blog.
    Solene

  2. en tout cas il porte bien son prénom !
    http://imageschatbleu.canalblog.com/

Laisser un commentaire