Sur les routes cambodgiennes – Jour 5 : Le « petit circuit » d’Angkor (1/2)

Classé dans : Cambodge | 3

On the road in Cambodia – Day 5 : Angkor « Small circuit » (1/2)

 

By Mummy B.

 

Maintenant que le nouveau blog est lancé, je vais pouvoir reprendre un rythme de publication plus régulier et rattraper mon retard. Alors retournons tout de suite deux mois en arrière, lors de notre trip au Cambodge avec les parents de Daddy B. C’est parti pour la cinquième journée et pas des moindres puisqu’on y a visité les temples les plus connus d’Angkor.

 

Now that the new blog is launched, I can get back to my usual pace of publication and catch up. Let’s return immediately two months back at our trip to Cambodia with Daddy B. parents.

This is the fifth day, and not the least because we will visit the most famous temples of Angkor.

 

Le réveil sonne. Il fait encore nuit dehors. Le premier petit déjeuner de la journée sera plus que frugal : quelques gorgées d’eau et nous montons à bord du tuk-tuk de Sani qui nous mène à Angkor Vat pour assister au lever du soleil. Dans la pénombre, nous dépassons d’autres tuk-tuks et des vélos (la plupart sans lumière, on se demande comment ils arrivent à voir devant eux…). Tout ce petit monde se dirige au même endroit et quand Sani nous dépose devant l’entrée, la foule est déjà là.

On se fraye un chemin dans le noir, on devine les contours du pont qu’on traverse, on distingue la silhouette du temple… et on arrive enfin devant le petit étang qui fait face à Angkor Vat. Il ne reste plus qu’à attendre que le soleil se lève. Et on peut dire que nous ne sommes pas les seuls lève-tôt aujourd’hui.

 

The clock alarm rings. It is still dark outside. The first breakfast of the day is more than frugal, few sips of water and then we board into Sani’s tuk-tuk. He leads us to Angkor Wat to watch the sunrise. In the darkness, we pass a lot of tuk-tuks and bicycles (most of them have no light, we wonder how they manage to see ahead …). Everybody is moving in the same place and when Sani drops us at the entrance, the crowd is already there.

We find our way in the dark. We can hardly distinguish the contours of the bridge that we cross or the silhouette of the temple … and eventually, we arrive at the small pond that faces Angkor Vat. Now all we need to do is wait for the sun rising. And we are definitely not the only one with big expectations today.

 

Le temple d'Angkor Vat dans la pénombre avant le lever du soleil

La foule, au bord de l'étang, attend le lever du soleil sur Angkor Vat

 

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, il n’y aura pas de magnifique spectacle de lumière pour nous, pas de ciel rougeoyant… un gros point rouge et d’imperceptibles nuances de rose, c’est tout ce dont on aura le droit. Nous sommes assez déçus et on se dit même qu’on aurait tout aussi bien pu rester couché une heure de plus…

 

I won’t hold you in suspense any longer. There will be no beautiful light show for us, no glowing sky… Only a big red dot and imperceptible shades of pink, that’s all we have. We are quite disappointed and we even think that we could just as well have stayed sleep one hour more …

 

Lever du soleil sur Angkor Vat

Détails du temple khmer d'Angkor Vat au lever du soleil

Nuances de rose dans le ciel d'Angkor Vat au lever du soleil

Reflet d'Angkor Vat au lever du soleil

 

Angkor Vat est tout de même très beau et nous y retournerons en fin d’après-midi. Nous partons prendre un petit déjeuner dans l’un des nombreux stands aux abords du temple. Puis nous retrouvons Sani qui a fini sa nuit dans son hamac tendu en travers de son tuk-tuk. En route pour Bayon!

 

Anyway Angkor Wat is very beautiful and we will come back in late afternoon. We decide to have breakfast in one of the many stalls near the temple. Then we go back to Sani who finished his night in his hammock stretched inside his tuk-tuk. Let’s go to Bayon!

 

Sani, notre chauffeur, s'est endormi dans son hamac tendu en travers de son tuk-tuk

 

On se dirige vers Angkor Thom, la cité khmère qui comprend non seulement Bayon mais aussi Baphûon, la Terrasse aux Elephants, la Terrasse du Roi Lepreux et bien d’autres temples et ruines encore. Nous entrons par la Porte Sud en traversant un pont au dessus des douves, bordé de représentations de dieux et d’asura (démons).

 

Sani drives to Angkor Thom, the Khmer city which includes not only Bayon but also Baphuon, the Terrace of the Elephants, the Terrace of the Leper King and many other temples and ruins. We enter through the South Gate, crossing a bridge over the moat, surrounded by representations of gods and asuras (demons).

 

Statues longeant le pont de la Porte Sud d'Angkor Thom

Statue de dieu et douve de la Porte Sud d'Angkor Thom

 

Sani nous dépose à l’entrée de Bayon. Le site de Angkor Thom est immense. Il nous faudra toute la matinée pour le parcourir. La chaleur et la poussière sont inévitables, pensez à bien acheter de l’eau quand vous trouvez un point de vente car ils ne sont pas toujours faciles à trouver là-bas.

Nous commençons par la visite de Bayon, un des temples d’Angkor les plus connus, notamment pour ces tours à visages. Construit durant le XIIe et XIIIe siècle, il a subi de nombreux changements architecturaux et l’on peut facilement s’y perdre car c’est un vrai labyrinthe. Nous perdons rapidement Mamy NB. et Papy P. de vue et ne les retrouverons qu’à la fin de la visite de Bayon.

 

Sani drops us off at the entrance of Bayon. Angkor Thom is so huge that we will need the whole morning to walk through it. Heat and dust are unavoidable, remember to buy water when you find a sale point because it is not always easy to find.

We start by visiting Bayon, one of the most famous temples of Angkor, especially because of its face towers. Built during the twelfth and thirteenth century, it has undergone many architectural changes and you can easily get lost because it is a true maze. We quickly lose sight of Daddy B. parents and only find them at the end of the visit of Bayon.

 

Façade extérieure de Bayon, temple khmer d'Angkor

inside-expat-bayon-tours-tete

 

On parcourt d’abord les galeries avant d’entrer dans l’enceinte intérieure. On y observe notamment de superbes bas-reliefs qui illustrent la mythologie hindoue ou des scènes de guerre ou de vie quotidienne.

 

We first wander through the galleries before entering the central sanctuary. We observe beautiful bas-reliefs that illustrate Hindu mythology or scenes of war and everyday life.

 

Galerie du temple Bayon à Angkor

Bas-relief du temple Bayon à Angkor
Bataille opposant Khmers et Chams : Les chefs sont à dos d’éléphant (Battle between Khmers and Chams: Leaders are riding elephants)

Bas reliefs illustrant la mythologie hindoue

Apsara au temple Bayon à Angkor

Bas-relief de Bayon à Angkor
Navires khmers en route pour affronter les ennemis Chams (Khmer ships sailing to confront their Chams enemies)

 

Mimi B., notre petite exploratrice, se la joue un peu solo pendant la visite… mais pas trop loin de nous quand même! Il faut dire que pour elle le temple ressemble surtout à une cour de récréation et ça l’amuse beaucoup de pouvoir jouer par terre avec des cailloux ou grimper un peu partout. Autant dire qu’à la fin de la journée, une bonne douche s’imposera pour la petite Mimi Cracra!

 

Mimi B., our little explorer,  decide to visit Bayon on her own… but not too far from us anyway! For her, the temple looks like a playground where she can have fun, playing with pebbles on the ground or climbing everywhere. She will obviously need to take a good shower at the end of the day!

 

Mimi et sa poupée explore Bayon, temple kher d'Angkor

Mimi joue par terre à Bayon (Angkor)

 

Ce qui nous marquera au Bayon, c’est que ce n’est pas seulement un site en ruines appartenant à une époque passée, mais aussi un lieu de culte et de rassemblement toujours vivant de nos jours. Nous avons pu assister durant la visite à quelques cérémonies. A l’intérieur et autour du Bayon on trouve aussi de nombreux Bouddhas aux pieds desquels les croyants viennent déposer leurs offrandes.

 

We also realize that Bayon is not only ruins belonging to a bygone era, but also a place of worship and assembly, still vibrant nowadays. Indeed we witnessed a few ceremonies during the visit. Inside and around the Bayon, there are also many Buddhas where people can lay their offerings.

 

Cérémonie bouddhiste à l'intérieur d'une des tours du Bayon, Angkor

Offrandes et encens à Bouddha (temple Bayon, Angkor)

Bouddha et moines bouddhistes près de Bayon (Angkor, Cambodge)

Buddha (temple khmer Bayon, Angkor, Cambodge)

 

Malgré le côté sacré du temple, l’avantage commercial qu’on peut en tirer n’est pas oublié et l’on peut donc aussi voir des locaux, en costumes traditionnels (représentant des personnages de la mythologie hindoue commes les apsara ou asura), qui prennent la pose aux côtés des touristes.

 

Despite the sacredness of the temple, its commercial advantage is not forgotten. Therefore there are also local people in traditionnal costumes (figuring Hindu mythology characters like apsara or asura) posing with tourists.

 

Locaux costumés en figure de la mythologie hindoue

 

Après la visite de Bayon, nous nous promenons autour du Baphûon. Sa restauration fut très compliqué et demanda plusieurs dizaines d’années car sa pyramide avait subi de graves effondrements. Pour accéder au temple, il faut parcourir une longue chaussée surélevée. L’escalier qui mène au sommet du temple nous semble très raide et nous préfèrons abandonner l’idée de l’emprunter avec Mimi. Encadré de verdure et de points d’eau et offrant un peu d’ombre, nous profitons donc plutôt des abords du site que du temple en lui-même.

 

After visiting Bayon, we walk around Baphuon. Its restoration was very complicated and took several decades because his pyramid suffered severe collapses. To enter the temple, you have to walk a long elevated causeway. The stairs to the top of the temple seem very steep and we prefer to give up the idea of taking them with Mimi. So we rather enjoy  the park around Baphûon, which offers greenery, ponds and shades.

 

Baphûon, temple khmer à Angkor Thom, Cambodge

 

Chaussée surélevée de Baphûonverdure et point d'eau autour de Baphûon

 

Nous terminons la matinée en observant les sculptures et les bas-reliefs qui composent la Terrasse des Eléphants et la Terrasse du Roi Lépreux. La première constituait le soubassement des pavillons de réception du roi tandis que la seconde ferait partie des modifications apportées plus tard à Angkor Thom. A l’heure du déjeuner, la chaleur rend la balade sur les terrasses etouffante, mais nous apprécierons particulièrement d’observer les détails de la Terrasse du Roi Lépreux à l’ombre du mur de soutènement construit lors des rénovations.

 

We complete the visits for the morning observing the sculptures and bas-reliefs that make up the Terrace of Elephants and Terrace of the Leper King. The first was the bedrock of reception pavilions of the king, while the second would be part of the late changes of Angkor Thom. At lunchtime, the heat makes oppressive  the walk on terraces, but we particularly appreciate to observe the details of the Terrace of the Leper King in the shade of the retaining wall built during renovations.

 

Escaliers sculptés de la Terrasse des Elephants

Vue d'ensemble de la Terrasse des éléphantsBas-reliefs de la Terrasse du Roi LépreuxCoin sculpté de la Terrasse du Roi lépreux

 

Nous poursuivrons les visites après un déjeuner dans un des restaurants d’Angkor Thom. Mais ça… je vous en parlerais plus tard!

 

We will continue our visits after lunch in one of Angkor Thom restaurants. But this … I’ll tell you later!

La photo du mois de mai : Les couleurs de mon drapeau
Système D(élice), le gâteau express sans four et sans farine

3 Réponses

  1. Tes photos sont très jolies, c’est un endroit que j’ai vraiment envie de voir, même si j’ai pu lire sur beaucoup de blogs qu’il y avait trop de monde… et ta deuxième photo le prouve bien !

  2. Eva B

    Merci pour ton message!

    Il y a du monde c’est vrai, mais la 2ème photo n’est pas représentative (et heureusement!) de ce que nous avons vécu. Angkor Vat étant le spot conseillé pour voir le lever du jour (soit on n’a pas eu de chance, soit je n’y comprends rien!), il y a un gros concentré des touristes à cet endroit là au petit matin. Après ça s’éparpille dans tout Angkor qui est très vaste donc pas d’inquiétude. Il faut peut-être par contre éviter les sites les plus réputés le week-ends (mais ça c’est partout pareil…). Ne te prive surtout pas à l’idée du monde qu’il peut avoir, comme on le voit sur les autres photos, à certains endroits ça peut aussi être plutôt tranquille.

  3. Superbes photos (et je trouve, pour ma part, que vous avez eu un beau lever de soleil tout de même).
    Je serais peut être bientôt au Cambodge alors ton article me fait envie et me rassure. Je vais de ce pas parcourir le reste du blog 😉

Laisser un commentaire