Back in Thailand – Jour 4 : Balade et baignade aux cascades de Huay Mae Khamin

Classé dans : Thaïlande | 2

By Mummy B.

 

Avant d’entamer le récit de nos aventures cambodgiennes, il faut d’abord que je vous raconte comment s’est terminé notre escapade en Thaïlande avec Mamy FB. Nous revoici donc à Kanchanaburi où nous avons déjà vu le Pont de la Rivière Kwai, roulé sur la Death Railway et rencontré des éléphants.

Les touristes sont nombreux à aller aux chutes d’eau d’Erawan, mais nous avons préféré opter pour celles de Huay Mae Khamin car elles sont un peu plus éloignées de Kanchanaburi et donc encore un peu préservées des cars de touristes. Et puis, détail qui a son importance, elles figurent au classement des 10 plus belles cascades du monde publié par l’Express. Et oui, rien que ça!

C’est vrai que c’est beau!

Ce matin, après un petit déjeuner assez matinal, nous grimpons dans le pick-up prêts à affronter les 2h30 de trajet. La première partie du chemin se fait à bonne allure et nous pensons même que la durée annoncée a été un peu gonflée, mais nous arrivons ensuite sur une route de montagne sinueuse et cabossée. Le pick-up roule plus prudemment et il nous faudra bien les 2h30 prévues pour parvenir à l’entrée du Khuean Srinagarindra National Park. Mais le paysage est agréable et nous profitons donc du trajet pour admirer la montagne et la forêt thaïlandaises.

Le pick-up nous dépose sur une gigantesque aire de pique-nique et de camping où de nombreuses familles thaïlandaises sont venues passer le week-end. Deux balades sont possibles. La première remonte vers les niveaux 5, 6 et 7 des chutes d’eaux et la seconde descend vers les quatre premiers niveaux. Nous commençons par la montée et nous nous enfonçons vite dans la jungle.
Nous sommes impressionnés par ce qui nous entoure et qui ne ressemble à rien de ce que nous n’avons vu jusqu’alors. Des lianes géantes s’entremêlent aux arbres ou gisent sur le sol, des bambous immenses se dressent parfois devant nous formant des barrières compactes et solides. Une végétation luxuriante et verdoyante nous entoure tout au long du sentier de terre rocailleux et irrégulier que nous suivons. On est loin des voitures, loin de l’agitation de la ville, en pleine nature. Une nature encore assez sauvage et pas complètement maîtrisée par l’homme.
Et là, alors qu’on ne s’y attend pas trop le cinquième niveau des chutes nous fait face.
On continue notre chemin et s’est maintenant le sixième niveau que l’on peut admirer. Des gens s’y baignent. C’est vrai que l’eau claire et ruisselante donne envie. Mais nous nous retenons… pour cette fois!
Ce niveau là des chutes est vraiment impressionnant car panoramique, tellement qu’il est même difficile d’en prendre une photo fidèle. Je vous laisse imaginer la mélodie de cette multitude de cascades les unes à côté des autres…
Petite pause photo avec Mamy FB avant de reprendre notre marche jusqu’au dernier niveau.
Nous voici enfin au septième niveau. Le spectacle est encore une fois très beau. Tellement, que Daddy B. ne peut résister et qu’il se joint aux autres baigneurs! Alors tout le monde se trempe les pieds et si Mimi B. et Mamy FB préfèrent ne pas s’aventurer plus loin dans l’eau, Daddy B. et moi nous plongerons complètement dans l’eau des cascades et escaladerons les rochers jusqu’au sommet. Tout habillés bien sûr, on a préféré faire comme les locaux et sécher sur la route du retour.
Nous avons ensuite fait demi-tour pour retourner à l’aire de pique-nique et prendre notre repas préparé par la guesthouse. Mimi B. est en forme et fera une bonne partie du chemin à pied. Une vraie petite aventurière dans la jungle!
Pour digérer, direction les niveaux inférieurs des chutes d’eaux avant de reprendre la route vers Kanchanaburi. La descente se fait facilement, mais il faut tout remonter pour retourner au pick-up et les escaliers sont un peu raides. Une bonne promenade!
Après 2h30 de route pour retourner à Kanchanaburi, nous faisons une petite pause à la guesthouse avant qu’un mini-van nous emmène à Ayutthaya où nous arriverons après un trajet (un peu laborieux et frigorifiant… merci la clim à fond!) de 4 heures.
La photo du mois de mars : Quelle est votre Madeleine de Proust?
Ten on Ten - Avril 2014

2 Réponses

  1. Elles sont vraiment superbes ces cascades !

  2. Des paysages à couper le souffle, une balade extraordinaire…et un bain agréable semble t’il :

Laisser un commentaire